Microfinance: les pauvres financent les riches selon Attac

« Sur trois milliards de dirhams prêtés aux pauvres, les Institutions de micro-finance (IMF) empochent un milliard de DH de bénéfices ».  C’est l’une des conclusions choc d’une étude sur le micro-crédit au Maroc. Réalisée par la branche marocaine de  l’association internationale Attac, son titre n’est pas moins choc : « Le système des micro-crédits : Quand les pauvres financent les riches ».

Un communiqué de presse explique que ces conclusions ‘appuient sur une enquête terrain. Un réquisitoire brûlot qui ne devrait pas laisser indifférentes les marques opérant dans ce domaine au Maroc.