Bourse : les particuliers dépassent les zizins étrangers !

Cela ne se voit peut être pas mais les personnes physiques sont très actives en Bourse. Pour preuve, leur part dans les échanges dépasse celle des investisseurs étrangers et n’est pas bien loin de celle des OPCVM. Ainsi d’après les chiffres de l’AMMC (Autorité des marchés), la part des personnes physiques marocaines dans le total des actions échangées sur le marché central pour le 4ème trimestre 2016 atteint 14%. C’est donc 14% contre seulement 9% pour les personnes morales étrangères, 27% pour les OPCVM et 32% pour les personnes morales marocaines. Sur l’ensemble de l’année 2016, le volume échangé par les personnes physiques marocaines a littéralement doublé pour atteindre 3,3 milliards de dirhams à l’achat et 3,9 milliards à la vente.