Finances-CréditNewsslide

Le Crédit du Maroc annonce la concrétisation d’un récent partenariat avec l’IFC, s’élevant à 100 millions de dollars.

Sous l’impulsion de son nouvel actionnaire, le Crédit du Maroc s’engage à renforcer sa position sur le marché du financement. En vue de consolider ses opérations de financement en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que des projets liés au climat, la filiale du groupe Holmarcom prépare la finalisation d’un nouveau partenariat avec la Société financière internationale (IFC). Ce partenariat implique un contrat de prêt de 100 millions de dollars sur une période de 5 ans.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie ambitieuse du Crédit du Maroc, qui aspire à jouer un rôle plus significatif dans le soutien à l’économie marocaine et aux entreprises. L’objectif est de favoriser la relance de l’investissement en faveur d’un développement durable et inclusif. Ce soutien financier de l’IFC représente le deuxième partenariat entre les deux entités.

Notons que le Crédit du Maroc, devenu filiale du groupe Holmarcom depuis le 6 décembre 2022, a déjà bénéficié d’un prêt initial de 50 millions de dollars de la part de l’IFC en février 2023, destiné à répondre à la demande croissante en financement du commerce au Maroc.

Le nouveau prêt de 100 millions de dollars, dont l’approbation par l’IFC est attendue d’ici la fin de l’année 2023, permettra à la banque de diversifier ses sources de devises et de renforcer sa position sur le marché du financement des PME et des initiatives liées au climat. En plus du financement, l’IFC fournira des services-conseils visant à aider le Crédit du Maroc à renforcer ses relations avec les PME et à améliorer sa gestion des risques environnementaux et sociaux, favorisant ainsi la durabilité et le financement climatique.

À fin septembre 2023, le Crédit du Maroc affiche une dynamique positive des crédits, avec une augmentation de 8,4% des emplois clientèle sur une année glissante, atteignant 51,25 milliards de DH. Les crédits aux entreprises ont connu une évolution soutenue, en particulier grâce aux performances solides des crédits d’équipement (+15,9%) et des crédits de trésorerie (+7,7%).

Source : Lematin.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page