Culture LoisirsMode-BeautéNewsslide

Shein s’affirme comme la marque la plus largement mise en avant sur TikTok

Selon une récente étude, la marque chinoise d’ultra fast-fashion domine le classement des marques de mode les plus mises en avant dans ce type de vidéos, reléguant H&M et Walmart loin derrière. Malgré les préoccupations environnementales liées à l’industrie de la mode, en particulier la fast-fashion, Shein reste extrêmement populaire auprès des jeunes générations, bénéficiant d’une visibilité impressionnante sur les réseaux sociaux, en particulier sur TikTok avec le format très apprécié du haul.

Sur TikTok, le hashtag #haul a généré plus de 60 milliards de vues, et #shoppinghaul plus de 14 milliards de vues. Shein se distingue avec 3,6 milliards et 14,1 milliards de vues respectivement pour les hashtags #haulshein et #sheinhaul. Une étude récente menée par la plateforme Illumin confirme cette hégémonie, analysant les vidéos TikTok les plus visionnées dans les catégories hauls mode et décoration d’intérieur.

Dans l’ensemble, Shein représente 42% de tous les produits présentés sous le hashtag #hauls, avec un coût moyen de 9,33 dollars par article. Malgré les critiques environnementales, cela témoigne de l’attrait considérable des jeunes pour cette marque abordable et de la publicité gratuite dont elle bénéficie sur le réseau social chinois. H&M (8,2%), Temu (7,7%), Walmart (7,2%), Amazon Home (6,2%), Cotton On (4,1%) et Ikea (3,6%) suivent loin derrière, soulignant la forte présence des marques à bas prix dans ce type de contenus.

En se limitant à la catégorie de la mode, Shein demeure en tête avec 38% des produits répertoriés dans ces vidéos, devant H&M (14,8%) et Walmart (12%). L’étude révèle également l’émergence de vidéos consacrées aux produits de beauté et d’hygiène issus de pharmacies françaises, ainsi qu’à l’engouement pour les « dupes », des imitations économiques de produits de luxe, renforçant la popularité de marques telles que Caudalie, Embryolisse, Nuxe, Biafine, Bioderma, La Roche-Posay et Avène.

Bien que le phénomène des « dupes » contribue à l’augmentation de la popularité de Shein et d’autres marques à bas prix, il souligne également le défi persistant de dissocier les jeunes générations de ces enseignes malgré les objectifs environnementaux fixés dans le cadre de l’Accord de Paris. Le phénomène sera à suivre en 2024, une année clé pour répondre à ces enjeux environnementaux.

Source : Fr.fashionnetwork.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page