Finances-CréditNewsslide

Bourse : CFG Bank s’apprête à rayonner sur la scène financière marocaine

Les regards seront braqués, dès lundi prochain, sur la salle de marché de la Bourse de Casablanca, où CFG Bank prendra place en tant que nouvelle figure juvénile du marché boursier marocain.

Cet événement marque le couronnement d’un processus rigoureux d’introduction en bourse (IPO) débuté le 22 novembre dernier, avec l’obtention du visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) et l’approbation de la Bourse de Casablanca.

Cette IPO sera réalisée par voie d’une augmentation de capital de 600 millions de dirhams (MDH) à travers l’émission de 5.454.545 actions nouvelles au prix unitaire de 110 dirhams.

Suscitant un vif intérêt de près de 20.000 investisseurs, la période de souscription, qui s’est déroulée du 30 novembre au 7 décembre courant, a été un témoignage éloquent de la confiance et de l’enthousiasme entourant CFG Bank. Avec une offre sursouscrite de 25 à 30 fois, cette opération a captivé l’attention du marché financier marocain et au-delà.

Les premières statistiques indiquent que cette IPO a surpassé même la privatisation de Marsa Maroc, s’établissant comme l’une des réussites les plus notables de l’histoire récente de la place casablancaise.

Le 12 décembre 2023, l’allocation des titres a été finalisée, préparant le terrain pour la première cotation tant attendue, fixée au 18 décembre. Ce jour marquera non seulement l’entrée officielle de CFG Bank sur le marché boursier mais également un jalon significatif pour le secteur financier marocain, puisque CFG Bank est la première banque à initier une IPO depuis 2004, date de l’introduction de la Banque Centrale Populaire.

Cette opération ne représente pas seulement un aboutissement pour CFG Bank, mais aussi une étape cruciale pour la place casablancaise, alignée sur son objectif ambitieux d’augmenter le nombre de sociétés cotées à 300 et d’attirer les investisseurs étrangers pour qu’ils représentent 25% de toutes les transactions.

L’IPO de CFG Bank soutient également la vision globale du Nouveau modèle de développement du Maroc, visant à renforcer le marché boursier et à augmenter sa capitalisation de 50% à 70% d’ici 2035.

Cet engouement remarquable pour l’action CFG Bank reflète l’enthousiasme et la confiance des investisseurs dans le potentiel de cette banque innovante, jeune et très dynamique, qui est devenue, depuis 2012, une banque universelle de nouvelle génération.

Plusieurs facteurs ont contribué à cet intérêt massif. Tout d’abord, CFG Bank s’est établie comme la première banque d’affaires au Maroc, jouissant d’une réputation solide construite au fil de plus de 30 années d’expérience dans le secteur financier. En outre, son positionnement fort sur plusieurs segments de marché a renforcé sa notoriété et sa crédibilité auprès des investisseurs.

De plus, la réaction positive des sociétés d’intermédiation boursière, notamment l’avis favorable émis par Attijari Global Research (AGR), souligne le potentiel significatif de CFG Bank en tant qu’acteur financier. Dans ce contexte, les perspectives de croissance annuelle moyenne du produit net bancaire (PNB) et des bénéfices, estimées à +17% et +22%, entre 2023 et 2027, ont captivé l’attention des investisseurs à la recherche d’opportunités de rendement robuste.

Le positionnement de CFG Bank sur des segments clients à “faible risque”, comme mis en avant par AGR, a également été un élément attractif. Dans un contexte où la prudence est de mise, les investisseurs ont apprécié la combinaison d’une taille relativement “petite” de la banque et d’un meilleur couple “risque-rentabilité” comparé au secteur bancaire coté à la BVC.

Par ailleurs, l’initiative de BMCE Capital Bourse, permettant une souscription 100% en ligne, a certainement contribué à élargir l’accès à cette IPO, facilitant la participation des investisseurs et renforçant ainsi la démocratisation du marché boursier marocain.

Pour le top management de CFG Bank, cette IPO constitue une occasion pour encourager les banques marocaines à se lancer dans cette voie et permettra de doubler les encours de la banque et de réaliser ses nouvelles orientations stratégiques d’ici 2027.

L’IPO de CFG Bank lui permettra de renforcer ses fonds propres pour soutenir sa croissance, financer de nouveaux projets, diversifier ses activités et accroître sa capacité d’investissement. En captant des ressources supplémentaires auprès des investisseurs, la banque pourra également renforcer sa solidité financière, améliorer sa résilience aux fluctuations économiques et être mieux préparée à relever les défis du secteur financier.

Cette entrée dynamique marque le début d’une nouvelle ère pour CFG Bank, apportant une touche de fraîcheur et d’innovation au panorama boursier, tout en symbolisant la vigueur et le potentiel de croissance du secteur financier marocain, la confiance des investisseurs et l’engagement envers le développement économique du Royaume.

Source : MAP Business

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page