Maison FamilleNewsslide

Hausse de la TVA sur l’eau et l’électricité : quelle incidence sur vos factures ?

Les récentes modifications apportées par la loi de finances 2024 aux taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) sur les factures d’eau et d’électricité n’auront pas d’impact à la hausse des tarifs de vente TTC aux clients de l’eau et de l’énergie électrique. Cette absence d’incidence émane, en effet, d’une décision des autorités publiques. Voici concrètement ce qui changera dans vos factures dès ce mois de janvier selon un communiqué détaillé de la Lydec, gestionnaire délégué de la distribution d’eau et d’électricité à Casablanca.

En premier lieu, la vente d’eau courante à usage domestique, les services d’assainissement et la location des compteurs effectués par le gestionnaire délégué seront désormais exonérés de TVA, remplaçant l’ancien taux de 7%.

En revanche, la TVA sur l’électricité augmentera de 14% à 16% dès janvier 2024, avec deux paliers supplémentaires prévus en janvier 2025 et janvier 2026, portant le taux à 20%.

Pour les usages non domestiques de la distribution d’eau courante, la TVA sur la distribution, les services d’assainissement et la location des compteurs augmentera de 7% à 10%. Concernant la distribution d’électricité, le taux de TVA passera à 16% en janvier 2024, augmentant progressivement pour atteindre 18% en janvier 2025, puis 20% en janvier 2026.

Le gouvernement avait assuré que ces changements n’auraient aucune incidence sur le pouvoir d’achat des ménages. Selon le ministre en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, les augmentations ne coûteront que 2 dirhams par mois pour les deux tiers des consommateurs, principalement ceux dont la consommation mensuelle est supérieure à 500 kilowatts, générant un manque à gagner annuel de 7 milliards de dirhams pour l’État.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page