Food-BoissonsNewsslide

Révélation choc : Nestlé admet l’usage de traitements interdits pour ses eaux en bouteille!

Les marques Perrier, Vittel, Hépar et Contrex concernées!

Nestlé Waters, filiale de l’industrie agroalimentaire, a admis avoir utilisé des méthodes non conformes à la réglementation jusqu’en 2021 pour ses eaux minérales en bouteille, affectant notamment les marques Perrier, Vittel, Hépar et Contrex. Le recours à des ultraviolets et des filtres au charbon actif, désormais interdits, a été utilisé pour assurer la « stabilité » de l’eau, compromettant ainsi sa nature non traitée et conforme aux normes.

Le géant industriel a reconnu les pratiques inappropriées, affirmant avoir pris des mesures correctives pour se conformer aux réglementations en vigueur. Muriel Lienau, la présidente de Nestlé France, a présenté des excuses, soulignant que toutes les opérations étaient désormais en conformité avec les cadres réglementaires.

L’utilisation de ces techniques a conduit à la fermeture de certains puits, impactant la production d’eau minérale naturelle. Des puits trop instables ont été fermés, et d’autres ont été équipés de microfiltres conformes à la réglementation. Cette transition n’a pas été sans conséquences, entraînant l’arrêt de l’exploitation de sources dans les Vosges, provoquant un important plan social.

Les marques Hépar et Contrex ont été particulièrement touchées, réduisant leur production en raison de la fermeture de sources. Perrier a également été affecté, avec deux des huit puits dans le Gard ne pouvant plus fournir d’eau considérée comme minérale, incitant l’entreprise à commercialiser ces eaux sous le nom de Maison Perrier.

Source: lindependant.fr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page