Formation-CarrièreNewsslide

Marché du travail : le taux de chômage passe à 13,7% au T1-2024 (HCP)

Le taux de chômage a atteint 13,7% au premier trimestre 2024, ressort-il de la récente note d’information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) relative à la situation du marché du travail.

“Le taux de chômage s’est ainsi accru de 0,8 point entre les premiers trimestres de 2023 et de 2024, passant de 12,9% à 13,7%, de 17,1% à 17,6% en milieu urbain (+0,5 point) et de 5,7% à 6,8% en milieu rural (+1,1 point). Il a également enregistré une hausse de 2 points parmi les femmes, passant de 18,1% à 20,1% et de 0,5 point parmi les hommes, de 11,5% à 12%”, précise le HCP.

D’après la même source, le nombre de chômeurs a augmenté de 96.000 personnes entre T1-2023 et T1-2024, passant de 1.549.000 à 1.645.000 chômeurs, ce qui correspond à une hausse de 6% (+59.000 chômeurs en milieu urbain et +38.000 en milieu rural).

Le HCP fait également savoir que le taux du chômage a connu une hausse de 0,6 point à 35,9% parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, de 1,1 point à 22% chez les personnes âgées de 25 à 34 ans, de 0,9 point à 8% parmi celles âgées de 35 à 44 ans et de 0,7 point à 4,5% pour les âgées de 45 ans et plus.

Le taux de chômage des diplômés a, de son côté, enregistré une hausse de 0,5 point à 20,3%. Cette augmentation est plus prononcée parmi les détenteurs de diplômes de qualification ou spécialisation professionnelle (+2,7 points à 25,4%) et de diplômes de l’enseignement secondaire qualifiant (+1 point à 23,6%).

S’agissant du volume des actifs occupés en situation de sous-emploi, il est passé, entre le premier trimestre de 2023 et celui de 2024, de 1.075.000 à 1.069.000 personnes au niveau national (de 573.000 à 571.000 personnes en milieu urbain et de 502.000 à 499.000 en milieu rural).

Le taux de sous-emploi a stagné à 10,3% au niveau national et il s’est établi à 12,5% en milieu rural et à 9% en milieu urbain.

Pour ce qui est du volume de la population active occupée en situation de sous-emploi en termes de nombre d’heures travaillées, il est passé de 513.000 à 576.000 personnes au niveau national. Le taux correspondant s’est accru de 4,9% à 5,6%.

La population active occupée en situation de sous-emploi en termes d’insuffisance du revenu ou d’inadéquation entre formation et emploi exercé est passée de 562.000 à 493.000 personnes au niveau national. Le taux correspondant est passé de 5,4% à 4,8%.

Ladite note révèle aussi que les secteurs ayant connu une baisse du taux de sous-emploi sont les BTP (bâtiment et travaux publics) avec 1,4 point à 19% et l’industrie y compris l’artisanat avec 0,8 point à 6,3%.

En revanche, l’agriculture, forêt et pêche et les services ont enregistré une hausse, avec respectivement 0,4 point à 12,1% et 0,5 point à 8,3%.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page