NewsService publicslide

Prisons au Maroc : plus de 110 000 nouveaux détenus en 2023

Le rapport annuel de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) met en lumière une augmentation significative du nombre de détenus dans les prisons marocaines en 2023, selon une revue de presse tirée du quotidien Assabah.

Au cours de l’année écoulée, les établissements pénitentiaires ont accueilli 111 697 nouveaux détenus, dont près de 4% étaient des femmes et 3% des mineurs. Par ailleurs, 2% des nouveaux prisonniers étaient des personnes âgées de plus de 60 ans.

La détention préventive représente une part prépondérante de cette population carcérale, avec près de 95% des détenus placés en détention préventive en 2023. Seuls 5% des prisonniers étaient définitivement condamnés et purgeaient leur peine.

Selon les données de la DGAPR, chaque détenu dispose en moyenne d’un espace de 1,74 mètre carré, soulignant ainsi le défi de la surpopulation carcérale dans le pays.

Le rapport révèle également une légère diminution des infractions signalées au parquet, passant de 15% en 2022 à 14% en 2023. De même, le nombre d’incidents entre détenus a connu une baisse, avec 6 738 cas enregistrés en 2023 contre 6 940 en 2022.

Parmi les faits marquants de l’année, six tentatives d’évasion ont été recensées dans les établissements pénitentiaires, mettant en lumière les défis rencontrés par le système pénitentiaire. Ces incidents, dont cinq ont été signalés au parquet, ont été observés tant sous la surveillance du personnel pénitentiaire que des forces de l’ordre.

En ce qui concerne les saisies, le rapport indique une augmentation des confiscations de drogue et de téléphones portables, reflétant les défis persistants en matière de sécurité et de contrôle des établissements pénitentiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page