"> Huile d'Olive: le marocain, petit consommateur! | | Consonews - Premier site consommation au Maroc

Huile d’Olive: le marocain, petit consommateur!

huile dolive consommation 9 juin 2016 Food Boisson

huile dolive consommation 9 juin 2016 Food Boisson

En termes de production d’huile d’olive, le Maroc est 7ème mondial. Mais en termes de litres consommés par habitant il est le dernier de la classe des majors. En effet, le taux de consommation tourne autour de 2 litres/habitant par an quand il atteint 23 litres en Grèce, 14 en Espagne, 12 en Italie, 9 au Portugal ou encore 5 en Tunisie. D’ailleurs, arriver à juste 4 litres annuels par habitant est l’objectif à l’horizon 2020 projeté par le Plan Maroc Vert. Comment expliquer ce « désamour » avec l’huile d’olive alors qu’en termes d’image de marque elle est communément réputée pour être bonne pour la santé, voire même recherchée avec une préférence pour la beldia (bio) non traitée? Il faut admettre à ce niveau que le taux actuel est le taux d’une consommation naturelle et spontanée. Un niveau dans lequel l’effort marketing des marques n’a que trop peu de mérite. Ainsi, mises à part les campagnes occasionnelles de sensibilisation aux bienfaits de cette huile, la balle est davantage dans le camp des firmes productrices. C’est à celles-ci que revient en effet le rôle d’influencer les habitudes de consommation pour les faire passer du stade naturel au stade marketé. Dans ce sens, il est frappant de constater que bien que le pays soit un major de la production mondiale il ne dispose pratiquement d’aucune marque à portée mondiale ou même à fort capital sympathie dans l’esprit du consommateur local. De plus, démocratiser l’accès aux gammes raffinées d’huile d’olive serait indispensable pour encourager à sa consommation et en faire un must sur nos tables. A bon entendeur.

Commentaire Facebook