Les emballages papier seront payants à la différence des sacs mika!

Zero mika poisson 22 juin 2016 food boisson

Zero mika poisson 22 juin 2016 food boisson

La campagne Zéro Mika bat son plein. On se demandait par quoi on va remplacer le sac en plastique, celle-ci propose plein de solutions allant du coffin tissé (mieux : customisable !) au sac en papier kraft en passant par la petite soupière (en plastique ?!) pour le poisson! (voir photo). Cette dernière a notamment attisé l’esprit critique des consommateurs au niveau des réseaux sociaux. Sa praticité a été significativement interpellée : il en effet pas très pratique d’emmener sur soi tout le sac de boite en plastique maison quand on veut s’acheter (ou pas !) un kilo de sardine !

Côté commerce et points de vente. La situation diffère diamétralement entre le commerce traditionnel et la grande distribution. Les épiciers du coin, bien qu’informés, ne semblent entrepris aucune action de substitution du sac en plastique par un autre emballage. «A l’usine, ils nous ont dit qu’ils ont arrêté de fabriquer de la mika et ils sont en train de liquider les stocks. Nous, on ne sait pas trop ce qu’on va faire», affirme un marchand d’olives en banlieue de Casablanca.

En revanche, la grande distribution semble bien préparée pour réussir un passage sans fautes au zéro mika. Un article du HuffPost Maghreb rapporte que les enseignes GMS ont prévu plusieurs types d’emballages en fonction des budgets, de la taille des courses et des produits achetés (par exemple : des sacs en papier kraft pour les fruits et légumes ou encore pour la boucherie, la volaille et la fromagerie. Et des emballages spéciaux avec de l’aluminium pour le poisson, etc.).

Néanmoins, force est de constater que l’acquis écologique du zéro va s’effectuer aux frais du consommateur final (encore une fois). Car les emballages de substituions, à l’encontre du sac en plastique, ne seront pas gratuits !  Certains pourraient même être vendus à 7 DH!

A se demander si un pouvoir d’achat n’est pas aussi important à protéger qu’un arbre!