Niveau de vie: les ménages de plus en plus inquiets

menages impayes difficultes financieres 6 septembre 2016 food boisson

A fin septembre, 40,6% des ménages déclarent une dégradation de leur niveau de vie au cours des 12 derniers mois. C’est ce que fait ressortir la dernière enquête de conjoncture du HCP.

Cet avis négatif est majoritaire face aux 28,3% qui déclarent une stagnation ou aux 31,1% qui ont vu leur niveau de vie s’améliorer.

L’enquête du HCP révèle en outre que la part du pessimisme n’a fait qu’augmenter d’un trimestres à l’autre, voire même d’une année à l’autre.

En effet, “le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 9,5 points”. Ainsi ressort-il “en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédant que par rapport à une année auparavant où il était à moins 5,4 points et à moins 3,1 points respectivement”.

Pour ce qui est du chômage, la perception est encore plus négative. Une majorité écrasante des sondés s’attendent à une augmentation du chômage durant les 12 prochains mois.  “74,9% contre 9,7% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois”, précise le HCP ce qui donne un solde d’opinion négatif à moins 65,2 points, “en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédent où il a enregistré moins 61,7 points que par rapport au même trimestre de l’année précédente où il était à moins 59,9 points”.

Des chiffres qui ne présagent rien de bon quant à la reprise économique.

Commentaire Facebook