Cinémas: le groupe Megarama domine le marché

A son lancement au Maroc, peu de gens misaient sur l’avenir du concept multiplexe. A l’époque on évoquait la crise des salles de cinéma minées par la parution des DVD et du piratage. On ne savait pas qu’il y a pire en devenir: le digital!

Mais ni l’un ni l’autre n’ont pu faire disparaître l’industrie du film et des salles de projection. Et face à une telle menace, c’est le concept des multiplexes qui a su tenir le mieux. Ainsi, le groupe Megarama, pionnier en la matière au Maroc, non seulement il y a survécu mais a pu ouvrir des multiplexes autres que celui de Casablanca et se taille aujourd’hui la part du lion quant aux recettes des films.

En effet, d’après les chiffres du CCM, relayés par le journal Aujourd’hui le Maroc dans son édition du jour, Megarama revendique 65,50% en 2018 sur un CA total marché de 73,12 millions de dirhams et de 1,56 spectateurs.

I-Max, qui est le dernier né du marché, est un bon deuxième avec 8 millions de dirhams de CA et une part de marché de 11,77%.

Le cinéma Atlas Colisée de Rabat avec 3 millions de dirhams et une part de marché de 4,54%.

Commentaire Facebook