NewsService publicslide

Casablanca: finie la saleté?!

Mardi dernier les nouveaux gestionnaires délégués chargés de la collecte des ordures à Casablanca prenaient officiellement place. Il s’agit  de deux sociétés:

-Derichebourg qui va gérer, pendant 7 ans, les préfectures d’arrondissements de Casablanca-Anfa, El Fida Mers Sultan, Moulay Rachid et de Ben M’Sick.

-Et Averda qui prend en charge les préfectures d’arrondissements de Hay Hassani, Ain Chock, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et de Sidi Bernoussi, pendant la même période.

Les deux ont signé des contrats nouvelle génération pour éviter les déboires des expériences passées, car, comme l’a affirmé le Wali de Casablanca lors de la cérémonie de signature, « Les responsables de la ville ont tiré des leçons des contrats précédents, qui n’ont pas permis d’atteindre l’objectif fixé en 2014: rendre Casablanca propre »

La mesure la plus importante à ce titre concerne le fait d’axer les nouveaux contrats de gestion déléguée sur l’obligation de résultat au lieu de celle des moyens. C’est à dire, si Casablanca n’est pas in fine propre, c’est que cela signifie que le fournisseur a failli à son contrat!

Cela ne signifie de le laisser agir sans contrôle. Il sera limite traqué à longueur de journée et de soirée grâce à l’usage des nouvelles technologies: puces GPS collées aux camions et conteneurs, un call center et une application (Allô propreté) pour enregistrer les réclamations des habitants, etc.

Autre mesure, qui corrige une anomalie qui n’a trop duré, concerne l’obligation d’effectuer les tourner de ramassage la nuit.

On espère que cette fois-ci sera la bonne pour un Casablanca propre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page