Finances-CréditNewsslide

Covid-19/Fonds de soutien: moins de 50% des ressources consommées

La catastrophe Covid-19 aura finalement été moins catastrophique pour le Maroc que ce que l’on craignait au départ et ce pas qu’au niveau santé et vies humaines. Même sur le plan économique et financier la casse a été limitée.

Ce n’est en effet pas un hasard si on annonce ici et là une reprise économique plus tôt que prévu.

Par ailleurs, l’effort financier de l’Etat pour soutenir entreprises et familles pendant les trois mois de confinement n’aura mangé (jusque-là en tout cas) que la moitié de la cagnotte du Fonds de solidarité, spécialement créé à cet effet.

En effet, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR), « le montant global collecté par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus a atteint 33 milliards de dirhams à fin mai ».

Sur ce total, près de 15 milliards (14,9) ont été dépensés, soit moins de 50% du stock. Ce qui laisse des marges confortables pour l’Etat pour gérer avec sérénité l’après Covid-19.

Pour rappel, ce Fonds spécial a été créé suite aux instructions du souverain pour prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, soutenir l’économie nationale afin de faire face aux chocs induits par cette pandémie, préserver les emplois et atténuer les répercussions sociales de cette crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page