NewsService publicslide

Finances Publiques: Non, le fonds Covid-19 n’est pas à sec!

Le fonds Covid-19 n’est pas à sec et serait même excédentaire de 3,5 milliards de dirhams. C’est en tout cas ce qu’a tenu à préciser le ministère des Finances dans un communiqué officiel en réaction à des « allégations » rapportées par des médias, fondées « sur une interprétation erronée des données comptables publiées dans le bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de février ».

En effet, explique le communiqué, « suite à la publication du bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de février, certains articles de presse ont fait allusion à l’existence d’un solde négatif de 1,8 milliard de dirhams enregistré par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus. Il serait dû, selon ces mêmes articles, aux dépenses liées à l’acquisition des vaccins contre le Covid-19 à hauteur de 1,7 milliard de dirhams ».

Or, « le solde publié au niveau dudit bulletin est considéré comme étant un solde de gestion, ne prenant pas en considération le solde reporté de l’année 2020. A fin décembre 2020, ce dernier se situe, en effet, à 5,3 milliards de dirhams ».

Le ministère appelle à faire preuve de prudence face à ces allégations erronées et sans fondement, précisant au passage que la trésorerie nette disponible du compte d’affectation spécial en question est positive et est évaluée à près de 3,5 milliards de dirhams. « Cela signifie que ce compte dispose des fonds nécessaires pour acquérir les vaccins et pour honorer tous les engagements financiers de l’Etat qui relèvent de son champ d’intervention », conclut ledit communiqué.

A Consonews, nous pensons qu’il serait tout à fait naturel que ce compte soit négatif au vu de toutes les dépenses engagées par l’Etat pour la gestion d’une pandémie qui a paralysé l’économie tout au long une année! Le déficit quand il est justifié n’est pas une insulte.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page