Opinionsslide

Edito: Nous a t-on bernés avec le pass vaccinal?!

On pensait qu’on aura enfin la paix en acceptant de se faire injecter les deux doses anti-covid. Paix, signifie ici, en gros, avoir à nouveau une vie normale: sortir, prendre un café, faire du sport, voyager, sans restrictions, sans confinement, sans couvre-feu, sans contrôle aux barrages, etc. C’est en contrepartie de cette promesse que les Marocains se sont massivement mobilisés en faveur de cette opération et qu’ils brandissent fièrement le fameux pass vaccinal. Sans cette promesse, cela aurait-il fonctionné avec autant de succès et fluidité?Mais, aujourd’hui, il semble que la promesse ne tienne plus et que l’on soit parti pour un nouveau tour de vaccins et de contraintes sanitaires. En effet, dans une intervention télé donnée hier sur la chaîne publique Al Oula, Sir Ait Taleb, ministre de la Santé, a clairement signifié que, sans une 3ème dose, le pass vaccinal sera périmé dans six mois. Ainsi, ceux et celles qui ont fait le vaccin seront traités sur un même pied d’égalité que les personnes ayant depuis le début refusé de jouer le jeu.Quelle crédibilité reste alors pour l’Etat? Comment fera-t-il pour mobiliser à nouveau les millions de citoyens qui y ont cru? Ne faut-il pas faire montre de plus d’intelligence politique et aller jusqu’au bout de sa première promesse, c’est à dire rendre la vie un peu plus normal qu’aujourd’hui, lever les restrictions incompréhensibles tel le couvre-feu nocturne, etc.?Le ministre de la Santé doit aujourd’hui s’armer d’un autre type de courage que celui de contraindre les citoyens à donner leurs bras en offrande  à un test vaccinal grandeur nature. Il doit avoir le courage de choisir le parti de la liberté et de la vie.Osera-t-il?

Un commentaire

  1. On n’est pas bernes du tout. Au contraire, on retrouve la liberte au moins pendant six mois plus de la protection des formes graves de la maladie pour plus longtemps grace au vaccin paye par l’etat pour tous.

    La 3eme dose est une necessicite et elle va prolonger cette liberte retrouvee. Elle est une fois de plus payee par l’etat.

    On doit se sentir heureux et fier d’etre marocain

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page