Non classé

Zoom sur le cumin : Kemoun

Selon une coutume qui remonte à l’Antiquité, si l’on veut un bon cumin, il faut injurier les graines au moment où on le sème, pour écarter le mauvais œil. Il était alors l’emblème de l’amitié et avait le pouvoir magique de garder les amitiés.

De tout temps, le cumin est consommé dans le monde entier pour ses nombreuses vertus. Le vrai cumin, d’origine orientale, a toujours été utilisé en cuisine et a connu une très large diffusion. La cumin est une ombellifère annuelle aux petites fleurs pourpres ou rosées. Les fruits se présentent comme des petites graines jaunâtres, oblongues de 5 à 6 mm de long que l’on peut utiliser entières ou moulues.

Le cumin parfume beaucoup de plats, en Inde, au Moyen Orient, en Afrique du Nord, en Amérique. Au Maroc, souvent associé à la coriandre, il aromatise les salades, les boulettes de viande, les tajines, les chermoulas, les rôtis: lors de fêtes, on sert le méchoui accompagné de sel et de cumin. Utilisé pour ouvrir l’appétit comme remède contre la diarrhée, les indigestions, le cumin est stomatique et apéritif. L’huile essentielle, qui contient des hydrocarbures et de l’aldéhyde cuminique, est stimulante du système nerveux. En médecine, le cumin est classé parmi les plantes aromatiques de saveur piquante, de nature réchauffante, favorisant la digestion, activant la sécrétion des sucs gastriques, soulageant les douleurs abdominales.

Astuce : pour plus de goût, chauffer les graines de cumin avant de les utiliser et les moudre au dernier moment.

Bouton retour en haut de la page