Auto-MotoNewsslide

Une première nationale : Toyota Du Maroc livre le premier taxi hybride de l’histoire du Royaume #JoinTheChange

Le jeudi 21 janvier 2021 marque un nouvel événement clé de l’histoire du secteur du transport urbain au Maroc. Mme Salma Moukbil, la Directrice Générale de Toyota Du Maroc a remis les clés d’une nouvelle Toyota Yaris Hybride qui sera ainsi le premier taxi hybride du Royaume. 

Toyota Maroc confirme, une fois de plus, sa place de pionnière du secteur de l’automobile avec la première livraison de l’histoire du Royaume d’un véhicule Hybride à un taximan, le jeudi 21 janvier 2021. Une date, désormais, à retenir comme une étape importante de l’histoire du secteur du transport urbain au Maroc. 

Jeudi 21 Janvier, Mme Salma Moukbil, la Directrice Générale de Toyota Maroc a livré les clés d’une nouvelle Toyota Yaris Hybride qui sera le premier taxi hybride à rouler à Casablanca et dans tout le Royaume.   

L’acheteur est un vétéran des taxis au Maroc et le président de l’association des taxis de la région Centre. 

L’opération reflète une implication effective de Toyota et du secteur du transport urbain dans l’orientation des Directives de SM le Roi Mohammed V, lesquelles données depuis 2009 placent la protection de l’environnement et le développement durable comme doctrine incontestable aussi bien pour l’Administration publique que les opérateurs économiques.

Des Test-Drive concluants depuis 2017

Toyota Maroc a procédé dès 2017 à des tests drive de taxis hybrides à Casablanca et à Marrakech, les deux villes marocaines avec le taux de pollution atmosphérique les plus élevés du Royaume. 23 taximen ont remplacé leurs véhicules (Diesel) par Yaris Hybride pendant 6 semaines. 32.250 km et 9000 courses après, les résultats ont été au rendez-vous. Les analyses de Toyota Maroc montrent que les nouveaux véhicules ont permis des économies de consommation de 30%, soit plus de 60 dirhams de plus dans la poche des Taximen à la fin de chaque journée de travail. Cela correspond à des économies annuelles de l’ordre de 21.600 dirhams. 

Un véhicule largement moins polluant et plus confortable

Le réel impact des nouveaux véhicules Hybrides est surtout environnemental. La Toyota Yaris Hybrid, par exemple, permet d’épargner à l’atmosphère jusqu’à 30% d’émissions CO2 qu’un véhicule normal. Avec 14.800 de taxis circulant Casablanca et 3.900 à Marrakech, leur transition vers les véhicules hybrides ou électriques permettrait de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. La pollution atmosphérique n’est, d’ailleurs, pas la seule à être impactée. Les véhicules hybrides sont également 35 % moins bruyants. L’amélioration des conditions de travail des taximen est un autre aspect mesuré par ces tests drive. En effet, les taximen ont accordé à la Toyota Yaris Hybride la note de 9/10 pour son confort. Une performance attendue vu le grand sens de fluidité, de précision et d’agilité avec lequel a été conçu le modèle. 

Les taximen prêts à mener la transition

Cette opération démontre que les taximen sont prêts à conduire la transition écologique dans le secteur du transport urbain. Seulement vu leurs conditions économiques et sociales, un soutien institutionnel leur est nécessaire pour accomplir cette mission. Pour accélérer la transition vers une mobilité urbaine moins polluante, des pays comme la France, l’Autriche ou encore le Japon proposent aux taximen des incitations fiscales et des subventions écologiques pour les encourager à rouler écolo. Les expériences et les benchmarks internationaux permettent de voir, très clairement, l’impact direct de ces mesures sur les émissions de CO2 et la qualité de vie des citoyens. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page