Hôtels-VoyagesNewsslide

Maroc : vers l’ouverture d’une ligne maritime avec Israël

En décembre 2020, Israël et le Maroc ont rétabli leurs relations diplomatiques. Les tensions apaisées, il est désormais question de mettre en place les mécanismes idéals pour augmenter le niveau des investissements et décupler les flux commerciaux entre les deux nations.

Zim Integrated Shipping Services Ltd, une compagnie maritime publique d’Israël, a fait part de son plan d’ouvrir une route maritime reliant le port de Djeddah (Arabie saoudite) et les ports marocains d’Agadir et de Dakhla, avec une escale en Israël.

Cette liaison dont le lancement devrait s’opérer d’ici les prochaines semaines, selon des sources marocaines proches du dossier, sera essentiellement dédiée au transport de marchandises entre les ports sus-indiqués.

L’ouverture de la nouvelle desserte par le transporteur israélien, classé aujourd’hui dans le top 20 mondial des opérateurs de transport maritime de conteneurs, intervient suite au rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Initié sous l’administration Trump, cette normalisation des liens diplomatiques entre les deux pays a déjà donné lieu à la signature de plusieurs partenariats. En l’occurrence dans le domaine aérien, où les compagnies aériennes israéliennes débuteront à la fin de ce mois des vols directs vers le Maroc.

De même, en juin, la Chambre de commerce Israël-Maroc (CCIM), un creuset regroupant des hommes d’affaires des deux pays, a été mise sur pied pour accélérer le commerce bilatéral. Il existe en effet un gros potentiel de marché entre les deux pays. Jusqu’en 2018, le Maroc était le quatrième importateur d’Israël, le royaume chérifien lui fournissant principalement des produits alimentaires. Dans le sens inverse, il exporte à destination du Maroc des produits chimiques, des composants électroniques et de la technologie de pointe, etc.

Source: agenceecofin.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page