ImmobilierNewsslide

Les crédits immobiliers et de consommation repartent à la hausse en 2021

L’accroissement des crédits immobiliers et une reprise de ceux à la consommation des ménages a fait progressé l’encours des créances sur l’économie qui aurait augmenté de 4,5% à la moitié de l’année 2021, au lieu de +3,7% un trimestre plus tôt, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Dans son point de conjoncture du T2-2021 et perspectives pour le T3-2021, le département de Lahlimi ajoute que les taux d’intérêt sur le marché interbancaire auraient baissé de 43 points de base (pbs), en glissement annuel, se situant à 1,5%, soit le même niveau que le taux directeur de Bank Al-Maghrib.

Parallèlement, les taux auraient diminué sur le marché des adjudications des bons du Trésor, avec des replis de 66, 46 et 8 pbs pour les taux de maturité 1, 5 et 10 ans respectivement. Les taux créditeurs auraient, pour leur part, reculé de 44 pbs en moyenne.

Le HCP indique aussi que la masse monétaire aurait évolué au rythme de +6,4% au T2-2021, tandis que le besoin de la liquidité des banques se serait atténué, à la suite d’un repli de la circulation fiduciaire et d’une légère amélioration des réserves de change.

Bank Al-Maghrib aurait, ainsi, diminué le volume de ses financements aux banques, tout en adaptant le mécanisme de ses interventions.

Les avoirs officiels de réserve auraient, pour leur part, progressé de 3,7%, alors que les créances nettes sur l’administration centrale auraient décéléré, marquant une hausse de 3,5% de l’endettement monétaire du Trésor.

Source:  H24Info.ma avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page