Faut-il regretter Ssi Mountassir?

Azzeddine Al Mountassir Bilah, désormais ex-DG ANRT, aura brillé en 2016 par cette suspension des appels VoIP, froissant de ce fait 34 millions de consommateurs!

« Mais à voir comment la quasi totalité de la presse papier a fait l’impasse sur l’avertissement adressé par l’ANRT à Maroc Telecom, on est droit de penser que l’opérateur historique a beaucoup plus d’influence qu’on ne le croit ». Cette chute d’un article le360.ma publié hier à 13h a quelque chose de mystérieux. Car quelques heures après la sortie de l’article, Azzeddine Al Mountassir Bilah, DG ANRT à l’origine de l’avertissement en question, sera tout bonnement viré.

-Pourquoi a-t-il été remercié et d’une façon aussi soudaine?

-Qui a été à l’origine de son licenciement? Sachant que c’est le chef de gouvernement qui est le président du conseil d’administration de l’Agence mais « qu’il fait partie du giron des nominations royales » comme le précise le journal Les Inspiration Eco.

-Quel rôle peut-on attribuer à la concurrence entre opérateurs dans ce limogeage?

Des questions somme toute importantes qui ne doivent cacher une autre encore plus grave :

– Comment faire obéir le marché, télécoms entre autres, à des règles claires et transparentes auxquelles tous les acteurs doivent se référer, de façon égale?