Finances-CréditNewsslide

Crédit Agricole du Maroc: vers une privatisation partielle?

L’Etat envisage une ouverture de capital du Crédit Agricole au privé. C’est en tout cas ce qu’annonce le journal officiel Le Matin citant un rapport officiel. Ainsi, « les concertations sont en cours avec l’État, dans le cadre de la réforme du secteur public, pour consolider davantage le modèle du CAM et préparer l’ouverture du capital au secteur privé », rapporte le journal.

Toutefois, à ce stade, aucun détail ne filtre « sur le calendrier et le détail de l’ouverture du capital au secteur privé ».

Pour rappel, le CAM est détenu  à 75,2% par l’Etat marocain, en plus des autres actionnaires: CDG 10%, MCMA 7,4% et MAMDA 7,4%.

« En dépit de la crise, la banque fait preuve de solidité financière et d’une bonne dynamique commerciale. Entre autres, le CAM enregistre une progression de 11% de ses crédits à la clientèle en affichant un encours de 96,3 milliards de DH à fin juin 2021. Le plan stratégique «CAP 2023» vise la consolidation de la position de la banque dans le secteur de l’agriculture, de l’agro-industrie et le monde rural et sur les marchés à forte valeur ajoutée.
Les projections tablent sur un PNB de 4,12 milliards de DH en 2021, qui sera porté à 4,36 milliards en 2022 et à 4,63 milliards en 2023. Les prévisions du résultat net s’établissent, respectivement, à 435 millions, 522 millions et 625 millions de DH ».

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page