Aérien : Le low cost ne séduit plus?

Un chiffre CMI passé inaperçu donne un indice sur la situation pas très confortable des compagnies low cost au Maroc. D’après les statistiques à fin octobre du Centre Monétaire Interbancaire, le CA en ligne (les paiements par cartes) des lowcosters Air Arabia et Jet4You s’inscrit en baisse. Ainsi, le premier a vu son CA baisser de 10,63%. Cela que la filiale de Tui à vu son CA se réduire de 8,77%.

Une baisse des achats en ligne d’une compagnie low cost peut être facilement assimilé à une baisse du CA tout court. Car, on le sait bien, leur business modèle de bas coûts est totalement fondé sur du commerce en ligne et l’absence de réseau physique.

Comment expliquer cette régression? Un autre chiffre CMI peut apporter une réponse, un début plus exactement. Il concerne la montée surprenante d’Air France au Maroc dont le CA en ligne a explosé de 63,8%.

Ainsi, la perte de vitesse de lowcosters serait due au rattrapage effectué par les compagnies classiques. Celles-ci ayant un meilleur service à bord et des décennies d’expérience client auraient ainsi régler le problème prix pour être comparable aux low costs et faire la différence en conséquence par le service!

D’ailleurs, sur le même registre, la RAM est la deuxième entreprise au Maroc en termes d’achats en ligne, après Maroc Télécom. Le CA RAM en ligne a explosé de 34% à fin octobre (comparé à 2015), soit un montant total de 296 millions de dirhams!