HightechNewsService publicslide

Propriété industrielle: L’OMPIC veut sensibiliser les jeunes à l’innovation et à la créativité

A l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Propriété Intellectuelle, le Ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) et la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI) ont organisé, ce mardi 26 avril, un forum sous le thème : « la propriété industrielle au service de l’innovation et la créativité et levier de la relance économique du Maroc ».

Lancée en 2000 par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et célébrée le 26 avril de chaque année, la Journée Mondiale de la Propriété Intellectuelle vise à encourager l’utilisation du système de la propriété intellectuelle comme levier de développement technologique, économique et social. Cette année, la journée est placée sous le signe de « la propriété intellectuelle et les jeunes : innover pour un avenir meilleur ».

L’objectif étant de mettre en avant le potentiel dont disposent les jeunes entrepreneurs et porteurs de projets qui apportent des solutions innovantes, et qui contribuent ainsi à façonner un avenir durable et inclusif. Cet événement a constitué une grande occasion pour mettre en exergue la dimension stratégique et intersectorielle de la propriété industrielle et son rôle dans la valorisation de la créativité et de l’innovation et dans la création d’actifs immatériels à forte valeur économique.

Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, a déclaré à cette occasion : « Aujourd’hui, plus que tout autre jour, nous avons besoin de nos jeunes, de leurs talents, de leur ingéniosité pour être les leviers stratégiques du Maroc de demain. Les jeunes sont sources de créativité et d’innovation. Leurs idées peuvent aboutir à la création de marques, à des brevets d’invention ou encore à des dessins et modèles industriels et doivent être protégées de toute contrefaçon ».

Abdelaziz Babqiqi, DG de l’OMPIC a de son côté précisé que « l’OMPIC s’assigne comme objectif de soutenir le développement de nos entreprises à travers les services qu’il offre en matière de protection et de valorisation des actifs immatériels. La priorité est également accordée dans ce sens au renforcement des actions d’accompagnement en faveur des jeunes entrepreneurs, startupers et porteurs de projet, et ce, en vue d’atteindre une utilisation efficace des outils de la propriété industrielle ».

L’année 2021 a été marquée par une croissance des demandes d’enregistrement de marques de l’ordre de 16% par rapport à 2020, avec 17.820 demandes contre 15.271 en 2020 (16.254 en 2019). De même, les demandes d’origine marocaine occupant la grande part (65%) avec 11.512 demandes ont connu une évolution de 20%. Avec 58% des demandes, la région de Casablanca – Settat vient en tête du classement en terme de dépôts en 2021 avec 6.611 demandes d’enregistrement.

En marge de ce forum, l’OMPIC a procédé à la signature de quatre conventions de partenariat. La première avec le CRI de la région Casablanca-Settat, le seconde avec le Technopark, la troisième avec l’Organisation Professionnelle des Comptables Agréés (OPCA) et la quatrième avec la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc.

Ces conventions ont pour objectif de mettre en œuvre divers programmes visant la promotion de la propriété industrielle et commerciale, l’accompagnement des entreprises dans l’utilisation des services dans les domaines de la propriété industrielle et de création d’entreprises ainsi que le co-développement de services adaptés aux besoins des usagers.

Il a été procédé également au lancement de la caravane de la propriété industrielle au service de la créativité et de l’innovation, qui sillonnera les 12 régions du Maroc, du 26 avril au 28 juin 2022. Cette caravane de sensibilisation vise à démystifier les notions de la propriété industrielle (rôle des marques, du design et des brevets d’invention), à inculquer au jeune public la culture de l’innovation et à initier les futurs créateurs à développer leur sens de découverte et de créativité.

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page