Culture LoisirsLancementsslide

Le musée national de la parure, un hommage aux maâlems et artisans derrière ces créations (M. Qotbi)

Le musée national de la parure rend hommage aux maâlems et artisans ainsi qu’aux femmes et hommes derrière ces objets et créations, a indiqué, lundi à Rabat, le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Qotbi a souligné que ces maîtres, qui incarnent la passion et l’excellence dans leur domaine, expriment, par leur travail, l’identité de leur région et le patrimoine de leur pays.

Par ailleurs, il a exprimé ses vifs remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a gratifié le musée “d’un geste d’une extrême générosité, en partageant Sa collection personnelle de bijoux amazighs d’une rare beauté afin qu’elle soit vue par les Marocains et tous les visiteurs”.

De son côté, le commissaire de l’exposition du musée, Abdelaziz El Idrissi, a souligné que le musée national de la parure, fruit d’un travail de longue haleine, présente plusieurs sections qui s’intéressent notamment à l’évolution historique de la parure, la chaîne opératoire de fabrication, la parure masculine et féminine, la parure amazighe ainsi que les bijoux urbains et ruraux.

“Les visiteurs peuvent désormais découvrir la nouvelle scénographie d’une exposition permanente, dédiée à la parure, une des composantes essentielles du patrimoine marocain et qui remonte à 150 milles ans au Royaume”, a-il ajouté.

Pour sa part, le créateur casablancais Albert Oiknine, qui expose ses œuvres en compagnie de Tamy Tazi et Zhor Raïs au sein du Musée, a expliqué que ses créations mettent en avant la diversité et la richesse du patrimoine marocain.

“J’ai utilisé dans mes créations des techniques ancestrales qui s’inspirent de notre histoire, notre savoir-faire et notre identité marocaine”, a-t-il ajouté.

Situé à la Kasbah des Oudayas, monument historique de la capitale, le musée national de la parure vient enrichir le développement culturel de “Rabat, ville lumière, capitale de la culture”, offrant ainsi un autre espace de rencontre et de partage de l’héritage millénaire du Maroc.

L’exposition permanente du musée est dédiée au thème de la parure, qui constitue un des aspects importants de la culture marocaine. Le parcours muséographique se développe suivant cinq sections indépendantes qui proposent au public une approche monographique sur quelques aspects de la parure marocaine.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page