LancementsService publicslide

Coup d’envoi du Salon International Halieutis à Agadir

Le Coup d’envoi officiel de la sixième édition du Salon International Halieutis a été donné mercredi à Agadir, en présence notamment du Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Ont également assisté à la cérémonie d’ouverture de cet événement, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki et 32 délégations de différents pays dont 13 ministres notamment de pays africains.

Cette 6ème édition se tient du 1er au 05 février au parc des expositions de la ville d’Agadir sous le thème :”Pêche et Aquaculture durables : leviers pour une Economie Bleue inclusive et performante” avec l’Espagne comme pays invité d’honneur.

Organisé par l’Association du Salon Halieutis sur une superficie de plus de 16000 m2, le salon, qui connait la participation de 337 exposants parmi les opérateurs du secteur de la pêche, de la transformation des produits de la mer et de l’aquaculture, ambitionne de drainer plus de 50.000 visiteurs.

Le salon constitue une occasion pour les visiteurs, professionnels, investisseurs et grand public, pour découvrir les métiers, activités et services liés aux secteurs de la pêche maritime et de l’aquaculture.

Il met l’accent sur les technologies innovantes, créatrices de forte valeur ajoutée pour une valorisation et un développement durable de ces filières en tant que composante structurante de l’économie bleue.

À cette occasion, le Chef du Gouvernement a effectué une visite aux 7 pôles du salon qui couvrent toute la chaîne de valeur halieutique, à savoir : le pôle institutionnel, le pôle international, le pôle valorisation &process, le pôle flotte &engins, le pôle innovation, le pôle développement durable et le pôle animation.

Dans une déclaration à la presse, M.Akhannouch a souligné que le Salon International Halieutis, contribue à la dynamique que connait le secteur de la pêche maritime et ce malgré les effets engendrés par la pandémie de Covid-19, notant que les exportations réalisées par ce secteur en 2022 ont atteint plus 28 Milliards de dirhams soit une augmentation de 16 pc .

Pour sa part, M. Sadiki a indiqué que ce Salon qui intervient après un arrêt à cause de la propagation de la Covid-19, est l’occasion pour mettre l’accent sur les dernières innovations en matière de la recherche scientifique et des mécanismes de contrôle et de sécurité maritimes, ainsi que les moyens de valoriser davantage les produits de la mer et de renforcer la coopération Sud-Sud et l’échange des expertises dans domaine de la pêche maritime.

L’organisation de ce grand rendez-vous traduit l’importance du secteur halieutique dans le tissu économique national, indiquent les organisateurs, relevant que la production halieutique nationale a totalisé en 2022 un volume de 1,55 millions de Tonnes, plaçant ainsi le Royaume au premier rang des producteurs africains et à la 14ème place à l’échelle mondiale.

La production nationale ainsi que les exportations totales des produits de la pêche maritime ont enregistré en 2022 une augmentation respectivement de 10% et 13% par rapport à l’année 2021, et ce malgré la décision prise par le Ministère pour l’annulation de la campagne de pêche estivale pour la pêcherie poulpière sud Boujdour et l’application dans cette zone d’un repos biologique de plus de 8 mois. Cette décision a été prise pour permettre la reconstitution de ce stock dont la biomasse a connu une baisse importante.

L’édition de cette année propose un cycle riche de rencontres et de conférences autour notamment du potentiel de l’aquaculture, dans une perspective de durabilité et d’alimentation de l’économie bleue, d’exploitation des avancées de la science, de la technologie et de l’innovation en support au développement durable du secteur et à la résilience des chaines de production alimentaire halieutique.

Le salon met également l’accent sur la préparation de la prochaine génération de scientifiques, de leaders des océans et de métiers d’avenir pour soutenir l’économie bleue du futur.

Cette édition, marquée par son ouverture à l’international, connait la participation de 49 pays, dont 22 Etats membres de la Conférence Ministérielle sur la Coopération Halieutique entre les Etats Africains Riverains de l’Océan Atlantique (COMHAFAT).

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page