Hôtels-VoyagesNewsService publicslide

Traitement des passagers: L’aéroport Mohammed V a réduit de 30% le délai à l’arrivée

L’aéroport international Mohammed V a réussi la réduction de 30% du délai de traitement des passagers à l’arrivée par rapport à 2019, grâce à l’implémentation du Lean Six Sigma (LSS), a fait savoir, mercredi à Casablanca, la directrice générale de l’Office National Des Aéroports (ONDA), Habiba Laklalech.

La démarche, qui a limité le temps d’attente, optimisé les processus de sécurité et amélioré la productivité des collaborateurs, a également permis à l’aéroport Mohammed V d’atteindre un score de 4,56/5 dans l’enquête “ASQ” (Airport Service Quality) du Conseil International des Aéroports pour le dernier trimestre de 2022, le classant ainsi dans le top 5 parmi les aéroports internationaux qui lui sont connectés, a indiqué Mme Laklalech lors de la cérémonie de présentation du bilan des 10 mois de déploiement du LSS.

Ainsi, elle a félicité l’équipe de l’aéroport Mohammed V, composée de représentants de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, de la Gendarmerie Royale, de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects, du ministère de la Santé et des compagnies aériennes, qui a réussi à atteindre les objectifs de qualité de services fixés en mars dernier.

“Encouragés par les résultats très positifs de ce groupe de travail, nous allons étendre la démarche à d’autres aéroports et à d’autres processus”, a-t-elle assuré, notant que l’ONDA a formé une quinzaine de personnes qui ont toutes réussi à obtenir le diplôme Green Belt L6S de l’Ecole Centrale de Casablanca.

“Nous avons également fait appel à 3 experts pour appuyer les équipes pour la suite. L’objectif étant de libérer les énergies et la créativité des équipes opérationnelles sur le terrain, pour apporter des améliorations rapides et peu coûteuses, avec comme principaux bénéficiaires les passagers d’un côté, et les collaborateurs d’un autre côté”, a précisé Mme Laklalech.

Après avoir exprimé l’ambition de l’ONDA de hisser les aéroports du Royaume au tiers supérieur des classements mondiaux d’ici 2035 en termes de qualité de service, conformément aux objectifs du Nouveau Modèle de Développement, Mme Laklalech a plaidé pour la mobilisation de toutes les potentialités des aéroports en plaçant l’humain au cœur des priorités.

Parallèlement, elle a affirmé que le LSS contribuera à faciliter le grand chantier de l’automatisation et de la digitalisation du parcours client. A ce titre, elle a félicité les équipes de l’aéroport de Marrakech et de la Direction Systèmes d’information qui ont réussi la migration vers le nouveau Système des Opérations Aéroportuaires Multiplateforme (SOAM) le 17 janvier dernier.

Ce système permet de disposer, de manière interactive et en temps réel, des informations utiles aux divers intervenants dans la chaîne de valeur du passager ainsi qu’aux voyageurs, a-t-elle expliqué, ajoutant qu’il génère également des données prévisionnelles sur les vols, ce qui facilite la planification et l’affectation la plus optimale des ressources aéroportuaires et contribue à l’amélioration de l’expérience passager.

Et Mme Laklalech de conclure que le SOAM sera déployé dans l’ensemble des aéroports du Royaume, ce qui permettra d’accroître davantage le processus du traitement des passagers à l’arrivée.

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a connu la participation de l’ensemble des partenaires aéroportuaires impliqués dans le LSS, y compris les représentants de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, de la Gendarmerie Royale, de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects, du ministère de la Santé et des compagnies aériennes.

La démarche LSS devra être dupliquée en 2023 sur les aéroports de Marrakech – Menara, Fès – Saiss et Oujda – Angad.

A partir de l’année 2024, ce sera au tour des aéroports d’Agadir – Al Massira, Tanger – Ibn Battouta et Rabat – Salé de bénéficier de cette approche qui s’inscrit dans le plan de développement “Envol 2025” de l’ONDA pour l’excellence opérationnelle et l’amélioration de la qualité des services prestés dans les aéroports du Royaume.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page