Travail: les Marocains n’y croient plus..ou presque!

emplois chomage 2015 1 aout 2016 carriere formation

Les Marocains sont de moins en moins nombreux à chercher du boulot et préfèrent donc rester en situation d’inactivité que d’être considérés comme chômeurs en recherche active! C’est en tout cas l’une des conclusions que l’on peut tirer de ces chiffres HCP sur le chômage au Maroc. Ainsi, l’on constate que l’indicateur taux d’activité a marqué une baisse assez frappante entre 1999 et 2016 pour passer de 54,4% à 46,6%. Le taux d’activité exprime en effet  le nombre d’actifs (actifs occupés et chômeurs) et l’ensemble de la population correspondante. Donc la part des actifs dans la population ne fait que baisser d’une part parce que les créations d’emplois stagnent et diminuent et d’une part car la population des chômeurs se dégraisse étant donné qu’une bonne part de ces derniers sortent du radar de la recherche d’emploi!

Et ils font quoi alors? Formation, auto-entrepreneuriat… mais aussi beaucoup d’informel, de bricolage voire rien du tout parfois!

Bonjour le développement!

Commentaire Facebook