Food-BoissonsNewsslide

Ramadan : les restaurants mettent les bouchées doubles pour maintenir leurs afflux

Dans l’ensemble de l’environnement des affaires, les entreprises tentent de concilier travail et religion durant le mois de jeûne. Mais la nature de l’industrie de la food ne peut qu’être rythmée par le changement du quotidien des Marocains durant le Ramadan. Tour d’horizon de l’activité des patrons de cafés et restaurants durant ce mois sacré.

Bien que les rituels et les pratiques diffèrent d’une région à l’autre, les changements drastiques dans les habitudes alimentaires sont d’un grand impact sur l’industrie de la restauration et nécessitent des réponses adaptées.

En effet, les restaurants et les cafés qui ne parviennent pas à s’adapter aux changements d’horaires de travail accompagnant ce mois sacré ne réussissent souvent pas à rentabiliser leurs activités pendant cette période, d’autant plus que les heures de pointe peuvent changer à l’iftar, au suhur et même à minuit ou à des heures tardives de la nuit.

On a tendance à penser que les entreprises alimentaires peuvent subir une diminution des afflux et des commandes ou des pertes financières pendant le Ramadan. Mais ce n’est pas le cas des restaurants qui sont capables d’adapter leurs services, leur menu, et leurs programmes en fonction de l’occasion et de la période de l’année afin de répondre aux demandes spécifiques des clients durant le mois de Ramadan.

Le secteur alimentaire est hyperconcurrentiel et dépend fortement de l’expérience client et de l’adaptation de l’offre gastronomique à la saison. Ceci dit, la voie principale pour maintenir l’afflux des clients est l’adaptation et la fidélisation.

Un programme de fidélisation peut ainsi aider les restaurants à fidéliser les clients et à en attirer de nouveaux, et le moment idéal pour cela est sans doute l’arrivée d’une nouvelle saison ou période estivale, à l’instar du Ramadan qui constitue une date cruciale du calendrier gastronomique annuel.

Sara Kenas, responsable communication au Restaurant le Bouz à Casablanca, rejoint cet avis et confirme que la fidélisation et la satisfaction de la clientèle aide à renforcer la notoriété de la marque et à surmonter le défi de la potentielle baisse du nombre des clients pendant certaines périodes.

Durant ce Ramadan, il n’y a pas eu de grands changements pour notre restaurant qui a ses propres clients fidèles, car on a des programmes spécifiques à ce mois, avec un menu et une animation 100% marocains, a-t-elle expliqué.

Adapter les programmes en fonction de la saison est devenu un moyen éprouvé d’augmenter les profits et d’attirer de nouveaux clients. La saisonnalité peut inspirer des événements, des menus spéciaux et des décors renouvelés.

Qu’un restaurant cherche à revoir toute son offre gastronomique ou simplement à ajouter quelques spécialités, le menu de saison demeure un moyen idéal pour mettre en valeur la créativité et la découverte et amener de nouveaux convives à la table. Il s’agit d’un puissant outil de marketing.

À cet égard, Mme Kenas a noté que les programmes ramadanesque du restaurant incluent des ftours animés par des musiques marocaines, notamment Amdah Nabawiya, ainsi qu’un menu varié entre la gastronomie marocaine spéciale à ce mois et la gastronomie asiatique et internationale.

Cela dit, la saisonnalité est certes répertoriée comme l’un des facteurs qui ont un impact direct sur l’afflux des clients et sur le coût des aliments pour les restaurants, mais elle constitue un catalyseur pour les offres attractives.

Pour Insaf, une salariée de Casablanca, “le Ramadan est une occasion pour organiser des sorties entre familles ou entre amis, découvrir les nouveautés des restaurants, et savourer les spécificités de la cuisine marocaine et internationale tout en vivant l’ambiance ramadanesque marquée par la générosité et le partage”.

Les repas pendant le Ramadan étaient pendant de longues années, des occasions familiales, et de nombreux restaurants peinaient à survivre un mois avec une activité réduite, mais aujourd’hui, cette tendance semble s’inverser. Entre les buffets variés, les ftours animés, les spectacles avec la musique marocaine, les patrons des cafés et des restaurants ne manquent pas d’idées et de créativité pour attirer les clients.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page