HightechNewsslide

Pistes de mise en œuvre pour la décarbonation des chaînes d’approvisionnement : débat autour des solutions possibles

Un webinaire organisé par la Fédération nationale des métiers de la distribution des produits de grande consommation (Tijara) a abordé les difficultés et pistes de mise en œuvre de la décarbonation des chaînes d’approvisionnement au Maroc. La rencontre s’est tenue sous le thème “La green logistique et la distribution” et a rappelé l’importance de prendre conscience de l’impact du dérèglement climatique, de la congestion des centres urbains et de la pollution atmosphérique locale.

Le directeur général de Schenker Maroc, Eric Thizy, a évoqué les limites réglementaires en matière d’homologation des véhicules et d’utilisation du solaire pour l’auto-alimentation, ainsi que la nécessité d’adapter les infrastructures et de réfléchir à un nouveau rôle du bâtiment pour l’alimentation des camions. Il a également mis en avant les coûts élevés des véhicules et des infrastructures, ainsi que les défis technologiques et d’approvisionnement en bornes de recharge.

Le président de la commission logistique au sein de Tijara, Anass Moutaouakil, a pour sa part souligné que la logistique verte consiste à intégrer une démarche écologique dans la gestion de tous les processus logistiques afin de réduire leur impact sur l’environnement. Il a également estimé que le Maroc peut être pionnier dans ce domaine, compte tenu des avancées réglementaires et des accords signés par le pays.

Tijara regroupe l’ensemble des sociétés, associations et fédérations opérant dans la distribution de produits de grande consommation dans différents secteurs, tels que l’agroalimentaire, les produits d’hygiène, les produits d’entretien et les télécommunications.

avec MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page