HightechNewsslide

Le Maroc, une puissance potentielle de l’énergie verte (Institut)

Le Maroc est en passe de devenir une puissance mondiale dans le domaine des énergies vertes, selon une analyse de l’Institut pour le développement des technologies des combustibles et de l’énergie, basé à Moscou. Alors que l’Europe se tourne de plus en plus vers les énergies renouvelables pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles, le Maroc a l’opportunité de s’imposer sur l’un des marchés les plus prometteurs au monde.

L’Institut a réalisé une analyse intitulée « Le Maroc deviendra une puissance mondiale de l’énergie verte » dans laquelle il a interviewé Ghalia Mokhtari, conseillère en politique énergétique à l’Institut marocain d’intelligence stratégique, sur les perspectives de développement du secteur des énergies vertes au Maroc.

Selon Mme Mokhtari, le Maroc dispose d’un avantage géographique et d’un immense potentiel de production d’énergie propre, ce qui le place en bonne position pour devenir un acteur majeur des énergies renouvelables. Il y a 19 ans, l’Office National d’Electricité (ONE) a lancé un plan de développement de 3,4 milliards de dollars axé sur les énergies renouvelables. En 2008, le pays a franchi une étape importante en réorganisant complètement son système national de production d’énergie, en accordant une place prépondérante à l’énergie solaire aux côtés de l’éolien et de la production d’hydrogène vert.

Le Maroc s’est fixé comme objectif d’atteindre la souveraineté énergétique en réduisant de 90% sa dépendance aux importations d’énergie étrangère et en augmentant de 80% la part de l’énergie produite localement d’ici 2050. Selon Mme Mokhtari, ces plans devraient faire du Maroc un leader de la production d’énergie propre en Afrique et dans le monde, attirant ainsi de nombreux investisseurs étrangers intéressés par sa capacité de production.

L’expert estime que la décarbonation de l’industrie marocaine nécessitera d’importants investissements, estimés à environ 46,3 milliards de dollars, pour financer les technologies de stockage et les infrastructures de transport de l’énergie renouvelable.

Grâce aux différents projets entrepris et aux engagements pris, le Maroc sera en mesure de répondre à sa demande croissante en énergie propre et deviendra un acteur majeur de l’exportation d’énergie à long terme, conclut l’analyse.

L’Institut pour le développement des technologies des combustibles et de l’énergie a pour mission d’aider les spécialistes de l’énergie à avoir une vision réaliste de l’énergie mondiale et d’informer sur le secteur énergétique en Russie et dans le monde.

avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page