Formation-CarrièreNewsslide

L’Ecole d’Architecture et de paysage de Casablanca (EAC) célèbre ses 147 lauréats et met en avant sa vision innovante de la pédagogie en architecture et en paysage

L’École d’Architecture et de Paysage de Casablanca (EAC), affiliée à Honoris United Universities, a célébré avec éclat la réussite de 147 diplômés en Architecture et Paysage au cours d’une mémorable cérémonie de remise des diplômes.

L’événement, qui s’est tenu le 30 novembre dans la salle de conférence Le Carré d’Or à Casablanca, a réuni des personnalités éminentes des secteurs public et privé, dont M. Chakib Benabdellah, président du Conseil National de l’Ordre des Architectes du Maroc et M. Mohamed Ameziane, président de l’Association Marocaine des Paysagistes, témoignant ainsi du rayonnement de l’établissement dans le paysage de la formation professionnelle.

Mme Maria El Glaoui, Directrice pédagogique de l’EAC, a souligné l’importance de former des esprits ouverts sur le monde, capables de contribuer au bien-être de la société. Nous formons non seulement des professionnels compétents, mais surtout des citoyens engagés conscients des enjeux qui les entourent a-t-elle souligné.

L’approche pédagogique de l’EAC repose sur une vision claire plaçant l’étudiant au centre de sa pédagogie. Trois piliers guident cette approche : une gouvernance participative, des partenariats dynamiques permettant une expérience au-delà des salles de cours, et une éthique responsable et solidaire.

M. Mohamed El Boujjoufi, Directeur pédagogique adjoint chargé de la recherche et des partenariats a ajouté : A l’EAC, nous sommes convaincus que former à des pratiques diversifiées et croiser les savoirs est essentiel dans le monde d’aujourd’hui.

Il a également souligné l’évolution des métiers de l’architecture, devenant des éléments clés dans des
domaines tels que la scénographie, le cinéma, la recherche scientifique, l’enseignement, les jeux vidéo et l’intelligence artificielle.

L’EAC intègre aujourd’hui ces avancées technologiques avec un regard neuf en se positionnant comme une école marocaine et africaine, ancrée dans son environnement local tout en établissant des relations internationales solides à travers des partenariats pédagogiques.

Mme Maria El Glaoui a également souligné l’importance cruciale des paysagistes, une profession mise en avant par l’EAC. Elle a mis en lumière le rôle fondamental que les paysagistes jouent face aux enjeux climatiques actuels.

L’architecture du paysage, bien que peu connue au Maroc, revêt une importance capitale pour la préservation des grands paysages, la nature en milieu urbain et la biodiversité.

Ainsi, notre engagement envers une formation holistique intègre également cette dimension essentielle pour contribuer à la durabilité de notre environnement et répondre aux défis écologiques contemporains.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page