Culture LoisirsNewsService publicslide

L’appellation Mohammed VI désormais une marque déposée

Mohammed VI devient une marque déposée, le service juridique du monarque marocain ayant sécurisé la propriété intellectuelle de diverses désignations et titres associés à la famille régnante. Dans cette ère numérique et commerciale omniprésente, les noms, prénoms et surnoms notables font l’objet d’une protection accrue au sein du réseau international de défense de la propriété intellectuelle. Certains, à l’instar de Donald Trump au début de sa carrière d’homme d’affaires, envisagent de capitaliser sur leur nom, tandis que d’autres cherchent à éviter toute exploitation indue par des tiers.

En Afrique, l’entourage du roi du Maroc a pris conscience du potentiel commercial ou de l’utilisation malveillante de certaines désignations et titres liés à la famille royale. Selon des informations du média sud-africain News24, une équipe juridique du palais Dar El-Makhzen, dirigée par le cabinet de l’avocat du palais royal, Hicham Naciri, aurait entrepris une série de dépôts entre 2021 et l’été 2023, avec l’approbation de Mohammed VI. Cette opération visait à protéger la propriété intellectuelle contre une utilisation non autorisée.

Désormais, les utilisateurs imprudents des termes déposés pourraient être poursuivis pour « usurpation de titres » et/ou « fraude ». Des tentatives d’escroquerie auraient déjà été signalées au Maghreb, en Europe, en Afrique subsaharienne et en Asie. Le nom du roi du Maroc est ainsi devenu une marque déposée, tout comme « Prince Moulay Hassan » pour protéger l’héritier du trône, et « Hassan II » en mémoire du défunt père du roi actuel. L’équipe du souverain aurait également déposé plusieurs centaines de variantes des noms, susceptibles de créer de la confusion, une pratique courante dans le domaine des produits manufacturés qui imitent sans nécessairement contrefaire.

La protection des marques patronymiques nécessite une approche exhaustive, comme l’a découvert le footballeur Zlatan Ibrahimovic, qui n’a pas pu empêcher la protection de « Zlatan Burger » par un restaurant de Boulogne-Billancourt, au sud-ouest de Paris, après avoir sécurisé son propre nom.

Source : Jeuneafrique.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page