Formation-CarrièreNewsslide

L’Observatoire de la TPME dévoile ses plans

La Directrice exécutive de l’Observatoire Marocain de la Très petite, Petite et Moyenne entreprise (OMTPME), Amal Idrissi, a récemment accordé une interview exclusive à la MAP, détaillant les résultats marquants du quatrième rapport annuel de l’Observatoire et exposant les défis et opportunités auxquels font face les TPME au Maroc. L’interview a également abordé le nouveau plan stratégique 2024-2026 de l’Observatoire.

Résultats saillants du quatrième rapport annuel de l’Observatoire

La quatrième édition du rapport annuel de l’Observatoire met en lumière des aspects essentiels du paysage économique marocain. Les emplois occupés par les TPME représentent désormais 76,4% de l’effectif total, en hausse par rapport à 73% en 2021. L’analyse des salaires révèle que 76% des employés ont perçu une rémunération inférieure à 4 000 dirhams, soulignant les défis liés à l’emploi temporaire et à temps partiel.

Une augmentation significative des dissolutions d’entreprises, avec une hausse de 18% par rapport à l’exercice précédent et de 28% par rapport à 2019, soulève des préoccupations quant aux dynamiques économiques sous-jacentes.

Approche genre dans le rapport

Amal Idrissi explique que l’Observatoire a intégré l’approche genre dans la quatrième édition grâce à un algorithme de machine learning prédisant le genre du dirigeant à partir du prénom. Elle souligne également l’analyse de l’emploi par genre réalisée en collaboration avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Écosystème des TPME au Maroc : Un moteur de croissance avec des défis spécifiques

Idrissi considère l’écosystème des TPME comme un moteur clé de croissance économique et d’innovation, soulignant leur rôle vital dans la création d’emplois et la diversification économique. Cependant, elle mentionne des défis tels que l’accès au financement et les crises économiques successives.

L’analyse révèle que les TPME contribuent à 26% du chiffre d’affaires et à 35% de la valeur ajoutée, malgré des fragilités financières, conduisant à la radiation précoce de nombreuses entreprises.

Recommandations pour renforcer la croissance des TPME

Les recommandations d’Idrissi se concentrent sur une approche axée sur l’exploitation des données et l’évaluation de l’impact des politiques et programmes pour favoriser un processus d’amélioration continue.

Nouveau plan stratégique triennal 2024-2026 de l’Observatoire

Le nouveau plan stratégique vise à élargir la base de données en intégrant des données sur les investissements, l’agriculture, les exportations, les coopératives, et les données alternatives. Il met l’accent sur la fiabilisation des données, le développement des dispositifs statistiques et de l’expertise en Data Science, ainsi que sur la communication pour renforcer la vulgarisation des méthodologies utilisées.

Bilan du plan stratégique 2021-2023

L’Observatoire a solidement établi sa place dans le paysage économique marocain, avec un répertoire quasi-exhaustif des entreprises formelles et actives. Les publications régulières, les rapports régionaux, les études ad hoc et la participation à des enquêtes nationales témoignent de l’impact positif de l’Observatoire.

En conclusion, l’OMTPME joue un rôle essentiel dans la compréhension et la promotion de la croissance des TPME au Maroc, mettant en lumière les défis et offrant des recommandations stratégiques pour un avenir plus robuste.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page