Culture LoisirsHôtels-VoyagesNewsslide

Rabat-Salé : le tourisme local à l’heure du festival Mawazine

La région de Rabat-Salé-Kénitra se positionne de plus en plus comme une destination touristique incontournable. De destination de tourisme d’affaires, la région s’est transformée en un lieu privilégié pour les city breaks, l’écotourisme, le tourisme gastronomique et le bien-être. Le CRT Rabat-Salé-Kénitra, met en avant l’importance de diversifier l’offre touristique. Cette diversification passe par l’intégration du tourisme rural et de l’écotourisme, ainsi que par le développement de nouvelles infrastructures et services. L’animation nocturne est également un axe essentiel pour rendre Rabat plus compétitive et attrayante.

Le ministère du Tourisme, prévoit de doubler la capacité d’accueil de la région à 20 000 lits d’ici 2026. Cette initiative fait partie de la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026, visant à attirer 17,5 millions de touristes et à créer 200 000 emplois. La région a récemment accueilli trois nouvelles unités hôtelières internationales et est intégrée dans quatre filières touristiques : circuits culturels, city breaks, tourisme d’affaires et nature & découverte. La Cité des métiers et des compétences à Tamesna a également été inaugurée pour former des talents dans le secteur touristique.

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a organisé une opération de séduction pour les tour-opérateurs français en mettant en avant Rabat, la « Ville Lumière », lors du Forum annuel du Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO) à Rabat. Cet événement, qui a réuni 130 participants français, vise à renforcer la position de Rabat en tant que destination touristique majeure et à promouvoir le développement de partenariats entre les acteurs du tourisme marocain et les tour-opérateurs français.

Rabat, souvent éclipsée par Marrakech et Casablanca, bénéficie d’un plan ambitieux pour se positionner comme une destination de premier plan. Ce plan inclut le développement des infrastructures, la promotion des richesses culturelles et historiques de la ville, et la création d’une offre touristique diversifiée. L’initiative « Ville Lumière, Capitale de la Culture » vise à mettre en valeur les monuments historiques, les musées et les événements culturels de Rabat.

Le tourisme culturel joue un rôle clé dans l’attractivité de Rabat. Le Festival Mawazine du Monde, par exemple, attire des visiteurs nationaux et internationaux qui viennent spécialement pour assister aux concerts et participer aux activités du festival. Cette affluence touristique stimule les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, contribue à mettre en valeur les attractions touristiques locales et à promouvoir le tourisme du pays. Les hôtels enregistrent d’importants taux d’occupations, toutes catégories confondues, et une hausse de leurs chiffres d’affaires et ce, en amont de la période estivale.

L’ONMT et les autorités locales de Rabat travaillent conjointement pour promouvoir un tourisme durable et inclusif. La mise en place de pratiques respectueuses de l’environnement et la valorisation du patrimoine culturel sont au cœur de cette stratégie. Les nouveaux projets touristiques sont conçus pour être écologiquement responsables et pour soutenir les communautés locales, en créant des emplois et en améliorant la qualité de vie des résidents.

La promotion de Rabat comme destination touristique de choix pour les tour-opérateurs français est une étape cruciale dans le développement du secteur touristique marocain. En mettant en avant ses atouts culturels, historiques et environnementaux, Rabat se positionne comme une ville incontournable pour les voyageurs en quête d’authenticité et de diversité. L’engagement des autorités locales et nationales à soutenir cette initiative montre la détermination du Maroc à se hisser parmi les destinations touristiques les plus prisées au monde.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page