NewsService publicslide

Croissance: qui a les prévisions les plus précises? (Liste)

Le HCP s’est toujours targué d’avoir les prévisions de croissance les plus proches des réalisations. Producteur en chef des statistiques dans le pays et ayant accès aux informations les plus détaillées, il faut dire qu’il a de quoi.

Et cette réputation de précision se confirme en comparaison avec les autres institutions de prévision. Ainsi, entre 2011 et 2016, le HCP a eu un écart cumulé par rapport à la croissance réalisée de 0,17 points. Il est suivi par la Banque Mondiale avec un écart de 0,25 points et par le Centre Marocain de Conjoncture (CMC), troisième avec 0,32 points.

Le FMI point à la 4ème place : 0,5 points. Et le gouvernement en dernier de la classe avec 0,72 points d’écart.

Mais le plus intéressant dans ce classement (produit par le HCP lui même) est moins l’aptitude du HCP à produire une prévision de la croissance quasi-identique à la réalisation que l’efficacité de la mesure CMC. Disposant d’infiniment moins de moyens que le HCP, la Banque Mondiale, le FMI ou même le gouvernement, il arrive tout de même à se positionner troisième de la classe!

Mieux, il est des cinq celui qui a eu entre 2011 et 2016 le maximum de prévisions tombant pile avec les croissances réalisées (autrement dit le maximum d’écarts nuls entre prévision et réalisation).

Cela s’est produit deux fois : en 2014 et 2016.

La Banque Mondiale a connu cette situation une seule fois : en 2013.

Cela quand le HCP a toujours raté ses prévisions (avec des écarts réduits certes).

C’est  le cas a fortiori pour le FMI et le Gouvernement.

Donc en termes d’optimisation des ressources, El Malki est nettement plus efficace que Lahlimi.

C’est quoi son secret?

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page