Comment El Alamy veut baisser les prix quand Benkirane les augmente

commerce interieur reforme alami rawaj 12 juillet 2016 food boisson

commerce interieur reforme alami rawaj 12 juillet 2016 food boisson

S’il y arrive, Moulay Hafid El Alamy entrera dans l’histoire des Marocains par la grande porte. Le ministre du Commerce et de l’Industrie a, ni plus ni moins, l’ambition de réduire au minimum le nombre des intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Vous voyez de qui il s’agit : de ces innombrables acheteurs-revendeurs-spéculateurs-rentiers qui font passer le poisson de 10 à 100 dirhams le kilo et les oignons de 1 à 10 dirhams le kilo…C’est en tout cas ce que veut la légende.

La réalité est bien évidemment plus compliquée. Et la réforme d’un tel commerce exigerait aussi de l’Etat de renoncer à une manne non négligeable en termes de taxes et à froisser un lobby qui n’est pas qu’inoffensif.

En tout cas, El Alamy a son plan : Maroc Commerce 2020 pour rester dans la vision des écosystèmes et évacuer par là même les restes du défunt plan Rawaj d’Ahmed Chami.

A travers ce plan et le dégraissage en termes d’intermédiaires, le pouvoir d’achat des ménages devra se bonifier de 2.500 dirhams (par mois probablement – L’Economiste qui rapporte l’information ne précise pas)…Envie de dire Woow!

Voilà qui serait suffisamment valable pour pousser à espérer un deuxième mandat de Monsieur El Alamy à la tête du département du Commerce.

Amen.                           

 

Commentaire Facebook