VALYANS LANCE SON INDICE DU BIEN-ETRE REGIONAL

Valyans a annoncé mardi 27 mars 2018 le lancement de son indice du bien-être régional au Maroc : Valyans Regional Well-Being Index (VRWI). Un indice réalisé par sa filiale Valyans Intelligence.

Pourquoi un indice du bien-être régional ?

Dans un contexte de régionalisation avancée, Valyans lance son indice du bien-être régional, qui se veut un outil au service des décideurs et du citoyen pour apporter un éclairage sur les différentes régions du Maroc et leur positionnement par rapport à des éléments fondamentaux du bien-être des citoyens marocains.

Pourquoi parler du bien-être ?

Dans un contexte mondial – mais aussi national – marqué par de nouveaux challenges sociétaux et un surcroît des contestations sociétales, les aspirations de l’individu ne se résument plus uniquement à la satisfaction de besoins purement matériels. Les notions de bien-être, de bonheur et de progrès social passent aujourd’hui par la satisfaction de divers besoins humains, ainsi que par la volonté de poursuivre ses propres objectifs, de s’épanouir et d’éprouver du contentement dans sa vie. Cette réflexion sur le bien-être, qui ne fait que s’engager, est révélatrice de cette évolution.

Quelle méthodologie pour le VRWI ?

  • Un indice inspiré d’indices internationaux tout en tenant compte des spécificités nationales et de la disponibilité de l’information
  • Un indicateur de résultats qui s’intéresse, non pas aux moyens mis en œuvre, mais aux résultats sur le citoyen
  • Un indice relatif : les scores ne sont pas des notes absolues mais positionnent les Régions les unes par rapport aux autres
  • Une approche multidimensionnelle : l’indice VRWI intègre la dimension immatérielle à l’image de ce qui se fait pour évaluer la richesse d’une nation avec le capital immatériel. Ainsi le bien-être des individus résulte de la satisfaction aussi bien de critères matériels (un revenu, un emploi, un logement et des services de base), qu’immatériels (capital humain : santé, éducation, capital social : sécurité, égalités sociales, accès à l’information, et capital institutionnel : engagement civique).