Boycott: le lait Centrale pourrait baisser de 30 cts

On en sait désormais un peu plus sur la nouvelle grille de prix du lait frais pasteurisé Centrale Danone.

D’après des informations anonymes rapportées par lesite Info, “la baisse sera de 20 à 30 centimes” et “les prix pourraient différer d’une ville à une autre”.

Il s’agit là d’un effort supérieur à la promesse faite par le PDG Emmanuel Faber de renoncer à la marge bénéficiaire. En effet, la firme avait déjà précisé dans des communications post-boycott que sa marge sur le format 1,5 L était inférieure à 20 centimes (voir notre article).

Pour ce qui est de la variation du prix en fonction des zones, il est probable qu’il s’agisse d’une différenciation en fonction de l’importance des coûts logistiques.

En tout cas, cette sortie informelle est à prendre avec beaucoup de pincettes car il faut rappeler que l’engagement du top management monde de Danone était de laisser le consommateur définir le prix qu’il considère juste tout en croisant avec les contraintes de revenus des éleveurs, les plus vulnérables d’entre eux notamment.

Pour donner un contenu concret à cette ambition, Faber avait annoncé la désignation de Corinne Bazina, dirigeante de Danone communities, pour mener les consultations au Maroc visant à aboutir à la mise en place d’un nouveau business model de la marque Centrale.

Depuis le dernier du message vidéo du PDG, daté du 29 juin, aucune communication officielle n’a fuité sur l’avancement de ces consultations.

A suivre.

Commentaire Facebook