Profil-type du camping cariste qui vient au Maroc

On les croise dans les villes balnéaires, venus au Maroc en aventuriers, dans des camping cars qui leur suffisent pour faire le tour du pays sans jamais quitté leur « chez eux ».

Eux, c’est les camping caristes.

D’après la Fédération marocaine de l’hôtellerie de plein air, ils sont au nombre de 120.000. « Ils viennent chaque année au Maroc entre les mois d’octobre et mars pour profiter du soleil, notamment au sud du pays », déclare Jamal Immel, président de la FMHPA au journal les Inspirations Eco.

Ils sont retraités dans leur majorité et dépensent en moyenne 2.000 et 3.000 euros par mois notamment pour l’entretien de leur véhicule, l’achat de nourriture ainsi que pour les soins de santé.

Aujourd’hui, à la faveur d’une nouvelle réglementation, ces touristes pas comme les autres, à la fois itinérants et résidents, ont la possibilité de rester dans le pays pour six consécutifs maximum.

Marhba.