Voitures écolos: l’Etat veut avoir son propre parc!

30% du parc automobile de l’Etat en électrique et hybride. C’est le nouvel objectif fixé par le gouvernement en vue d’honorer ses engagements écolos (le Maroc ayant accueilli la Cop22) et encourager par là même la production de ses véhicules dans le pays.

Aujourd’hui, le parc auto public est estimé à 118.000 unités, ce qui signifie qu’on parle d’un objectif d’au moins 35.400 voitures.

Pour rappel, jusqu’à il y a quelques années, l’hybride était soumis à une fiscalité pas forcément encourageante (d’autant plus que les voitures Toyota, alors seul offreur au Maroc, était soumis au droit douanier appliqué aux véhicules asiatiques).

Aujourd’hui la donne change avec l’implantation de PSA à Kénitra avec comme promesse de produire également du renouvelable, notamment sur la gamme Peugeot 208. (Sachant que Renault est déjà bien avancé sur l’électrique).

Par ailleurs, même le segment haut de gamme et luxe est touché par cette tendance avec l’arrivée de modèles BMW hybrides sur le marché marocain.

Donc, il y en aura pour tous les échelons de l’administration: du chef de service au chef de gouvernement.

B’seha!