Marché automobile: la mévente perdure!

Vous avez probablement du le constater: les dernières semaines ont été particulièrement abondantes en lancements de nouveaux modèles automobiles et de campagnes promotionnelles. C’est un signe qui ne trompe pas que les ventes s’essoufflent et que le marché va mal. Cela dure depuis le début de l’année. Et les efforts consentis ne semblent pas être en mesure de renverser la vapeur. Les chiffres Aivam à fin octobre le confirment.

En effet, si les ventes globales stagnent à fin octobre (+0,75% sur les voitures particulières (VP)), elles enregistrent en revanche un véritable crash en cumulé: -10,16% sur les VP et -7,34% en global (en ajoutant les utilitaires).

Par marques, c’est les groupes FIAT et Volkswagen qui semblent accuser davantage le coup.

Pour le portefeuille FIAT, les baisses sont de: -15,15% pour Abarth, -40,16% pour Alfa Romeo, -31,36% pour Fiat, -5,94% pour Jeep.

Pour les marques du groupe Volkswagen, on note: -22,2% pour Audi, -12,34% pour Seat et -20,48% pour VW, et -14,97% pour Porsche. Skoda en revanche tire son épingle du jeu avec +10,18%.

Côté croissance, mis à part la performance de Citröen (+22,23%), les autres hausses (spectaculaires du reste) concernent des marques qui ont amorcé des sortes de (re)démarrage à zéro (ayant disparu un moment du marché): 245,28% pour Kia, 196,77% pour Suzuki ou 89,24% pour Opel.

2020, année salon, sera-t-elle meilleure?

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *