"> Théâtre: « Mon meilleur copain », une comédie à découvrir | | Consonews - Premier site consommation au Maroc

Théâtre: « Mon meilleur copain », une comédie à découvrir

Vendredi 7 février, une comédie drôlement féroce sera au rendez-vous au Megarama Casablanca : « Mon meilleur copain ».

Ecrite par Eric Assous et mise en scène par l’acteur Anthony Marty, cette pièce délirante a dépassé les 500 représentations et a attiré plus de 150.000 spectateurs. Elle est brillamment interprétée par les comédiens français: Anne Laure Estournes, Florence Fakhimi, Arnaud Cernolacce, Anthony Marty et Laure-Estelle Nezan.

« Mon meilleur copain » vous promet de passer un excellent moment, des rires aux éclats avec d’agréables surprises. L’histoire est simple mais efficace : Bernard et Philippe sont des amis inséparables depuis 15 ans. Bernard, marié et infidèle, demande Philippe de couvrir ses écarts de conduite. Sauf que, comédie oblige, la situation va devenir au fil des minutes incontrôlable.

« Être fidèle en amitié est une qualité. Trop, un défaut ! ». C’est ainsi que démarre un engrenage infernal pour le pauvre Philippe dont le meilleur copain a l’amitié plutôt abusive !

« Mon Meilleur Copain » reprend tous les ingrédients d’une comédie à succès ; drôle, loufoque et maline. Pleine de rebondissements, la pièce revisite avec subtilité les rouages du triangle amoureux. Elle évite la blague facile, préfère le comique de situation et privilégie le verbe haut et les répliques cinglantes.

Offrant une programmation de qualité durant toute l’année, « les Théâtrale de Casablanca » a pour objectif d’offrir une animation culturelle régulière, avec une programmation digne des grandes capitales européennes : le meilleur du théâtre parisien, ou plus généralement de France et d’Europe.

Lancé en 2010, les Théâtrales ont présenté à ce jour plus de 70 pièces. Partage de moments de bonheur entre public et comédiens, les Théâtrales permettent de s’ouvrir à d’autres cultures, sortir de la grisaille du quotidien par l’humour, et profiter de moments d’évasion, le tout, avec des tarifs étudiés et accessibles à tous, pour démocratiser l’accès au théâtre.

Commentaire Facebook