Moral des ménages: la prudence était de mise même avant le confinement!

menages impayes difficultes financieres 6 septembre 2016 food boisson

A fin mars 2020, les ménages marocains ont moins le moral qu’il y a un an. C’est en tout cas ce que révèle la dernière enquête du HCP consacrée à cette question.

En effet, « l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est ainsi établi à 75,7 points, au lieu de 77,8 points enregistrés le trimestre précédent et 79,1 points une année auparavant », rapporte le HCP.

  • Niveau de vie : attente d’une forte détérioration

Ainsi, pour le niveau de vie, 42,2% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 35,4 % un maintien au même niveau et 22,4% une amélioration.  Au cours des 12 prochains mois, 28,5% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 47,5% à un maintien au même niveau et 23,9% à une amélioration.

  • Evolution du chômage : opinion toujours pessimiste

Pour le chômage, 79,2 % contre 8,4% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à moins 70,8 points contre moins 71,6 points un trimestre auparavant et moins 75,6 points un an auparavant.

  • Une conjoncture perçue comme peu favorable à l’achat des biens durables 

Quant à l’intention d’acheter ou non des biens durables, les ménages sondés pensent à 57,2% contre 24,6% que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables.

  • Situation financière des ménages : fort pessimisme quant à l’avenir 

Et pour la situation financière, 62,7% des ménages estiment que, au premier trimestre de 2020, leurs revenus couvrent leurs dépenses, 32,5% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,8% affirment épargner une partie de leur revenu. Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 32,8% contre 9,9% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée. Cette perception reste ainsi négative, avec un solde d’opinion de moins 22,9 points contre moins 22,1 points au trimestre précèdent et moins 21,2 points au même trimestre de l’année précédente.

Les perspectives à moyen terme sont toutefois perçues comme étant positives. Ainsi, pour les 12 prochains mois, 24,9% contre 16,3% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière, rapporte le HCP.

Mais ça c’était avant le confinement…