Covid19: Voici pourquoi le Maroc se sent en confiance face au virus

Le Maroc a moins peur aujourd’hui du Coronavirus qu’au début. Pourquoi ? « Parce que la situation est sous contrôle » comme l’a affirmé le ministre de la Santé il y a deux jours (dimanche 19 avril).

Qu’est ce que cela signifie concrètement?

Cela signifie que l’effondrement du système de santé nationale que l’on craignait au départ non seulement n’aura pas lieu mais mieux, le pays se retrouve aujourd’hui en surcapacité par rapport au danger réel.

En effet, si au jour d’aujourd’hui les cas confirmés dépassent les 3000, et donc dépasse la capacité en lits Covid19 disponibles, le fait nouveau est que les malades n’ont pas tous besoin d’être en réanimation ou d’utiliser un respirateur.

La bonne majorité sont aujourd’hui reçus et traités dans des chambres d’hôpitaux normales.

Le nombre des personnes admises en réanimation a été jusqu’à hier de 89, pour une capacité d’accueil de 1640 lits équipés, soit à peine 5% de taux d’occupation comme l’explique le ministre de la Santé, Ait Taleb, qui présentait hier un bilan devant le Parlement.

Le traitement par chloroquine+azithromycine administré dès la manifestation des premiers symptômes a également  contribué à éviter le pire et à inverser la tendance au profit d’une majorité de guérisons face à des décès qui stagnent autour de 1-2 par jour.

Le Maroc a reconduit l’état d’urgence sanitaire d’un mois. La force de frappe sanitaire dont il dispose aujourd’hui, combinée à une application rigoureuse du confinement (limitation des sorties, port obligatoire de masques, application de tracking, dépistage massive, etc.), devra lui permettre de passer cette épreuve haut la main et confirmer son statut de pays modèle en matière de gestion de la pandémie Convi19.

Rendez-vous le 20 mai.