Pesticides interdits en Europe : Le Maroc premier importateur en Afrique

L’UE interdit l’utilisation des pesticides sur les territoires des pays la formant, mais n’interdit pas leur exportations à d’autres pays. Et parmi ces pays, il y a le Maroc .C’est ce que vient de révéler une enquête de l’association suisse Public Eye et la plateforme d’informations et d’enquêtes indépendante Greenpeace Unearthed intitulée «Pesticides interdits : l’hypocrisie toxique de l’Union européenne». Le  site Yabiladi, qui rapporte l’information, souligne que l’enquête a élaboré une cartographie des exportations européennes de pesticides agricoles interdits, en 2018. Cette dernière révèle que le Maroc figure parmi les principaux pays recevant ces pesticides interdits.  En Afrique le pays est le plus grand importateur devançant l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Soudan. Le Maroc importe entre autres des pesticides interdits en provenance l’Espagne, de la Belgique et de l’Italie. «Il s’agit notamment de trois produits dont deux types d’un fumigant de sol de la marque Condor, destinés à la «protection des cultures pour le traitement des nématodes, à la protection du sol ou comme fumigant (la fumigation est l’opération consistant notamment à introduire un gaz ou une substance dans le sol pour détruire des organismes vivants dits «nuisibles). Ces produits, «autorisés par le Maroc» selon le document, contiennent de fortes concentrations de dichloropropène, qui reste un «ingrédient de pesticide interdit», note Yabiladi. En 2018, le Royaume a importé auprès de l’entreprise espagnole Corteva et l’entreprise belge Kanesho quelques 1 350 tonnes et 1 900 000 litres de pesticides contenant du dichloropropène.

.

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *