Auto: le distributeur de Mercedes mêlé à une affaire de trafic de pièces!

C’est pour le moins un scandale. Auto Nejma, concessionnaire au Maroc des marques Mecedes-Benz, Ssang Yang et Mahindra, serait mêlé à une affaire de trafic de pièces de rechanges.

Il s’agit en effet d’un trafic pratiqué par des salariés de l’entreprise (six au total) qui consiste à voler les pièces d’origine des clients, venus déposer leur véhicules pour réparation, et à les remplacer par des pièces de moindre valeur achetées au marché noir. « Les pièces démontées auraient ensuite été écoulées dans le nord du Maroc, notamment à Nador », précise le site Yabiladi qui révèle l’affaire.

« Entendus par le Parquet général près de la Cours d’appel de Rabat, quatre des mis en cause sont poursuivis en état d’arrestation et deux autres le sont en liberté provisoire. Tous sont soupçonnés d’«association de malfaiteurs et vol qualifié.

Par ailleurs, Yabiladi rapporte qu’un client soupçonne les techniciens du concessionnaire d’avoir roulé avec sa voiture de vive allure à l’extérieur du garage de réparation ce qui a causé un accidents aux dommages conséquents.

En tout cas, il y a là une quantité d’éléments qui dénotent un certain laisser-aller pour le moins curieux de la part d’un opérateur historique, dont les véhicules sont positionnés haut de gamme.