Food-BoissonsNewsslide

Consommation : des résidus de plastique dans les eaux minérales ?

Une étude américaine a pointé la présence de microplastiques dans l'eau minérale. Faut-il s'en inquiéter ? Les équipes de France Télévisions ont enquêté auprès des principaux intéressés.

Servies dans des bouteilles en plastique, les eaux minérales sont-elles vraiment synonyme de pureté ?  Les équipes de France Télévisions se sont rendues dans une usine d’embouteillage, dans la Haute-Saône. Chaque matinée débute par un rituel : goutter l’eau de la source, directement à la fontaine. « On a le goût. On sent un peu de fer, on sent les minéraux », explique Paul Poulaillon, directeur général de Velleminefroy. « C’est une eau qui est complète, qui n’a pas de nitrates, qui n’a pas de sel. » 30 000 bouteilles sortent chaque jour de l’usine. Les trois quarts sont en plastique et celui-ci est fabriqué en Europe. Plus cher, il est aussi plus sûr. L’entreprise a même fait tester des échantillons de ses bouteilles par un laboratoire indépendant. Résultat, « zéro plastique » dans les bouteilles.

Opter pour l’eau du robinet ?

Ce n’est toutefois pas le cas de tous les distributeurs d’eau. L’association de consommateurs UFC-Que choisir a fait analyser des bouteilles dans un laboratoire, et découvert que certaines contiennent des microplastiques. C’est le cas de « neuf marques d’eau en bouteille sur 20 », indique Elisabeth Chesnais, spécialiste environnement de l’association. Ces traces apparaissent toutefois en très faible quantité, « en moyenne une microfibre par litre, ce qui est absolument dérisoire ». Le chercheur Guillaume Duflos confirme que ce taux dans les bouteilles d’eau est « très bas ». Les agences de santé, elles, travaillent sur une réglementation européenne, afin de fixer un seuil maximal.

Source: France TV Info

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page