Mode-BeautéNewsslide

Le shopping de demain, en mode « réalité augmentée » ?

Le shopping aurait-il besoin d’un lifting ? Après de longs mois à consommer presque exclusivement en ligne, le retour dans les magasins n’est pas facile pour tout le monde. Foresight Factory a réalisé une étude pour Snapchat et on y remarque que les attentes du public ont évolué. En effet, 35% des consommateurs américains interrogés rapportent qu’ils seraient plus que motivés s’il existait des services virtuels et interactifs en magasin. Aujourd’hui, le mobile est le moyen de consommer préféré d’un tiers des Américains et, après avoir réalisé un achat, on l’exhibe sur les réseaux sociaux. Or, sachant que 60% des millenials ne font jamais de shopping sans leur téléphone, il y a là une opportunité à saisir pour relancer la machine.

Le shopping aurait-il besoin d’un lifting ? Après de longs mois à consommer presque exclusivement en ligne, le retour dans les magasins n’est pas facile pour tout le monde. Foresight Factory a réalisé une étude pour Snapchat et on y remarque que les attentes du public ont évolué. En effet, 35% des consommateurs américains interrogés rapportent qu’ils seraient plus que motivés s’il existait des services virtuels et interactifs en magasin.

Le shopping en ligne tout en étant en boutique est-il possible ? Les analystes se sont posé la question… C’est là que la réalité augmentée entre en jeu pour enrichir l’expérience client. Les personnes interrogées semblent en être friandes et l’étude prévoir un réel développement de la RA au cours des cinq prochaines années. L’utilisation de cette technologie pourrait ainsi croitre de 30 à 40% aux États-Unis sur cette même période.

Actuellement, les consommateurs se rendent en magasin pour faire des recherches ; mais pas forcément pour des achats. Aux US, une personne sur deux rapporte que le lien social en boutique lui a manqué ces derniers mois. Et plus important encore, 20% des sondés déclarent qu’ils iraient plus fréquemment faire les magasins si des experts étaient disponibles pour les conseiller. Un entre-deux est donc largement imaginable, en intégrant par exemple des outils comme une messagerie et la réalité augmentée à l’expérience en boutique.

La communication 100% digitalisée est évidemment très performante aujourd’hui, mais, à en croire l’étude, le monde réel et le monde numérique peuvent se rejoindre afin de donner naissance à un mode de consommation jusqu’ici quasiment inédit. Avec un smartphone dans la poche de chaque client, on peut imaginer de nombreux scénarios : faire son panier numérique en boutique et commander plus tard, découvrir virtuellement des produits et les retrouver en situation réelle, échanger avec un assistant virtuel ou un conseiller en ligne tout en étant dans un magasin…

Bref, le marché évolue, la clientèle se transforme et les modes de consommation sont désormais multiples. Les professionnels du marketing se doivent d’anticiper et de proposer une voire plusieurs alternatives. Le fait que cette étude soit signée Snapchat n’est pas un hasard. Alors que Facebook lorgne du côté de l’audio et qu’Instagram veut concurrencer TikTok frontalement, Snap fait ici la promotion de la réalité augmentée. Une technologie que ses utilisateurs ont très bien intégrée.

Mais, faut-il tout miser sur ce point ? La réponse est non ! Cela dépendra de votre activité, de votre cible et des canaux à utiliser pour toucher cette dernière.

Source: zdnet.fr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page